Crédit Agricole


Nord Midi Pyrénées | Thème Animation du territoire 
Le 07/08/14

La basilique Saint-Sauveur de Rocamadour a retrouvé sa voix 

Un orgue flambant neuf redonne ce supplément d'âme à la basilique Saint-Sauveur de Rocamadour qui, depuis cet été, s'est remise à chanter. Le nouvel instrument remplace l'ancien démonté en 2007. Sa construction a reçu le soutien du Crédit Agricole.

Orgue de la Basilique Saint-Sauveur de Rocamadour
Le nouvel orgue, construit en suspension entre un pilier et la tribune.

Le nouvel orgue de la basilique Saint-Sauveur de Rocamadour a été inauguré en novembre 2013 alors que la cité perchée célébrait les 1 000 ans du pèlerinage à la Vierge noire. Mais c’est cet été, lors du Festival de musique sacrée, que l’on fête la véritable renaissance de ce monumental instrument de la basilique. « C'est l'association Cantica Sacra qui a sollicité le mécénat du Crédit Agricole pour la reconstruction de l'orgue. La Fondation du Crédit Agricole et notre Caisse régionale sont intervenues à parts égales pour une aide financière à la réalisation des travaux », rappelle Annick Lafon, chargée de communication à la Caisse régionale Nord Midi-Pyrénées. Trois années auront été nécessaires pour reconstruire l'orgue qui présentait selon les spécialistes « de graves problèmes de tuyauterie ». L’instrument a été finalement démonté en 2007. Une situation ennuyeuse car c'est pour la basilique Saint-Sauveur que Francis Poulenc composa ses Litanies à la Vierge noire et Rocamadour attire chaque année plus d’un million de visiteurs, dont de nombreux pèlerins.

 

Un navire en suspension…

« Reconstruire l'orgue était très important pour la vie culturelle et économique de notre région, c’est pourquoi les Caisses locales de Gramat, de Saint-Céré, de Souillac et de Vayrac ont également apporté leur soutien à l'opération », poursuit Annick Lafon. Le nouvel orgue, dont la construction a été décidée par l'évêque de Cahors, est l'œuvre du facteur Jacques Daldosso. Comme le précise Annick Lafon, « la difficulté a été d'intégrer un instrument neuf dans l'architecture de la basilique. Il a finalement été construit en suspension, entre un pilier et la tribune. Le résultat est très étonnant, notamment sa forme de navire. » Pour découvrir son potentiel, il suffit de vous rendre à la 9e édition du Festival de musique sacrée en Vallée de la Dordogne. Celui-ci se déroule à Rocamadour depuis le 5 août. 200 artistes sont présents et 50 manifestations sont programmées jusqu’au 26 août.