Le 26/12/09

Les étudiants français en quête de lendemains qui chantent 

Un sondage Ipsos pour Crédit Agricole SA sur « les étudiants et l’argent » révèle que, si la crise a peu d’effet sur leur budget, les étudiants sont inquiets pour leur avenir.

etudiant-argent-2

À l’occasion de la rentrée universitaire 2009, Crédit Agricole SA a souhaité évaluer le budget moyen des étudiants, en identifiant leurs sources de revenus et leurs principaux postes de dépenses, et sonder leur état d’esprit face à la crise.

Priorité à la prévoyance

6 étudiants sur 10 déclarent ne pas avoir plus de difficultés financières en raison de la crise économique. Ils sont cependant 72 % à déclarer être incités à mieux contrôler leurs dépenses dans la conjoncture actuelle. Leurs budgets loisirs, sorties, vacances et vêtements en pâtissent. Interrogés sur « leur avenir sur le marché du travail », 25 % pensent qu’ils trouveront difficilement du travail. Ainsi 6 étudiants sur 10 prolongent leurs études afin de retarder leur entrée sur le marché de l’emploi.

Heureusement que les parents sont là !

Les étudiants dépensent 521 euros par mois en moyenne (hors budget de vacances). Sans surprise, leur principal poste de dépense est le logement. Les dépenses mensuelles sont en moyenne de 698 euros pour les étudiants n’habitant plus chez leurs parents contre 300 euros pour ceux qui vivent en famille ou dans un logement fourni à titre gracieux. Pour le financement des études, le soutien des parents est déterminant puisque 77 % des étudiants sont aidés par des proches. Cette contribution diminue logiquement avec l’âge de l’étudiant. Les parents, pour la plupart d’entre eux, n’ont pas diminué leur contribution au paiement des frais de scolarité et des fournitures pendant la crise. Mais leur aide n’est pas toujours suffisante. C’est pourquoi environ 1/4 des étudiants travaillent en parallèle de leurs études tandis que 32 % bénéficient d’une bourse.

Inégalités entre garçons et filles

L’enquête montre également que les étudiants rencontrent moins de problèmes de financement que les étudiantes : 61 % des étudiants, mais 48 % des étudiantes, bénéficient de l’aide de leurs parents (ou proches) pour le paiement de la totalité des frais liés à leurs études. Aussi sont-elles plus nombreuses à cumuler études et travail : 27 % contre 18 % des hommes. Elles sont également plus nombreuses à bénéficier d’une bourse pour boucler leur budget.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.