Thème Développement économique 

La création d'entreprise avec Louis Schweitzer 

Le 15/09/13 |  3921 vues

Intervenants : Louis Schweizter, président d'Initiative France, nous livre son analyse sur la création d'entreprise en France aujourd'hui. Enarque, inspecteur des Finances, il a été notamment directeur de cabinet de Laurent Fabius, ministre délégué chargé du budget en 1981, ministre de l'Industrie et de la Recherche en 1983, et Premier Ministre de 1984 à 1986. En mai 1986, il a rejoint Renault dont il a été président-directeur général de 1992 à 2005. Au cours de cette période, il a noué une alliance avec Nissan, pris le contrôle de Dacia et de Samsung et conclu une alliance dans le camion avec Volvo. De 2005 à 2010, il a présidé la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (HALDE). Aujourd'hui, il est président ou membre du conseil d'administration de différentes sociétés et organismes d'intérêt général. [Description] : Dans le bureau de monsieur Louis Schweizter. [Question]: Quel regard portez-vous sur la création d’entreprise aujourd’hui en France ? Louis Schweitzer : « En France, la création d’entreprise se porte bien. Chaque année, hors auto-entrepreneurs, qui ne sont pas de vraies entreprises, plus de 250 000 entreprises se créent en France et la France figure en bonne place en Europe. A vrai dire, la création d’entreprise est assez facile en France. Les procédures sont légères et peu complexes. En revanche, la difficulté en France, c’est la croissance de ces très petites entreprises qui se créent et notre problème à Initiative France, c’est que nous aidons déjà la création d’entreprise, nous voudrions plus aider les entreprises que nous avons aidé à créer, à croître, c’est-à-dire à recruter. » [Question]: Comment encourager l’entrepreneuriat en France ? Louis Schweitzer : « Pour encourager l’entrepreneuriat en France, il faut d’abord parler de l’entreprise. Ce qui me frappe, c’est que beaucoup d’étudiants, beaucoup d’élèves n’ont pas entendu parler de l’entreprise. Des gens qui vont à Pôle emploi, qui cherchent une activité, n’entendent pas toujours parler des possibilités de création d’entreprise. Or, nous le savons parce qu’à Initiative France, deux tiers des créateurs d’entreprise sont des chômeurs. Des personnes qui ont été salariées peuvent se révéler dans une seconde étape de la vie, d’excellents créateurs d’entreprise. » [Question]: Comment un entrepreneur peut-il obtenir un prêt d’Initiative France ? Louis Schweitzer : « Un créateur d’entreprise n’a pas besoin d’avoir un apport personnel pour obtenir un prêt d’Initiative France. Il est peut être bon que j’explique un peu ce qu’est l’intervention d’Initiative France. Quand quelqu’un vient nous voir avec un projet, nous l’accueillons, nous l’orientons, nous l’aidons à monter un projet d’entreprise crédible : Un « business plan ». Et puis, après, nous validons ce « business plan » dans le cadre d’un comité d’agrément où on étudie son plan de financement où il y a son apport personnel s’il y en a un, le prêt d’honneur que nous accordons, plus des prêts bancaires. Le prêt d’honneur que nous accordons, c’est un prêt sans garantie, sans intérêt à la personne et donc vous pouvez l’investir dans votre entreprise comme fond propre. Et comme les banques voient que vous avez investi du capital, notre prêt d’honneur, les banques font des prêts à l’entreprise qui sont beaucoup plus importants que le prêt d’honneur. En moyenne, le prêt d’honneur est de 8000 euros par personne et les banques, en moyenne toujours, prêtent 8 fois ce que nous prêtons. C’est-à-dire dans l’exemple que j’ai cité : 64 000 euros. C’est-à-dire que dans ce cas, sans aucun apport personnel, vous pouvez investir 72 000 euros dans votre entreprise. Et puis cela, votre entreprise créée, on vous accompagne, on vous parraine, on vous aide pendant les moments difficiles pendant les 2 à 5 ans qui suivent la création. » [Question]: Quel rôle joue le Crédit Agricole aux côtés d’Initiative France ? Louis Schweitzer : Le Crédit Agricole est un partenaire très important d’Initiative France. Il a apporté au total plus de 1,2 milliards de prêt bancaire aux bénéficiaires du prêt d’honneur d’Initiative France. Par ailleurs, le Crédit Agricole intervient en faisant du mécénat de compétences. C’est-à-dire que des cadres ou des dirigeants du Crédit Agricole participent aux comités d’agrément d’Initiative France, sont souvent des parrains qui accompagnent les créateurs d’Initiative France et nous souhaitons que de façon générale, ces cadres qui sont des gens qualifiés, compétents, engagés sur le territoire, nous soutiennent dans notre action. »

Louis Schweizter, président d'Initiative France, nous livre son analyse sur la création d'entreprise en France aujourd'hui.

Enarque, inspecteur des Finances, il a été notamment directeur de cabinet de Laurent Fabius, ministre délégué chargé du budget en 1981, ministre de l'Industrie et de la Recherche en 1983, et Premier Ministre de 1984 à 1986. En mai 1986, il a rejoint Renault dont il a été président-directeur général de 1992 à 2005. Au cours de cette période, il a noué une alliance avec Nissan, pris le contrôle de Dacia et de Samsung et conclu une alliance dans le camion avec Volvo. De 2005 à 2010, il a présidé la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (HALDE). Aujourd'hui, il est président ou membre du conseil d'administration de différentes sociétés et organismes d'intérêt général.

Les enjeux de la filière tourisme avec Laurence Monjoie  

L'amélioration de l'habitat avec Xavier de Lannoy  

Les grands enjeux de la cybersécurité avec Gilles Garnier  

Les meilleurs ouvriers de France avec Jean-Luc Chabanne  

La filière photovoltaïque avec Philippe Malbranche  

L'entrepreneuriat de demain avec Frédérique Jeske  

Le droit à la déconnexion avec Denis Monneuse  

La gastronomie responsable et engagée avec Régis Marcon  

Les aidants familiaux avec Serge Guérin  

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.