Réunion | Thème Santé 
Le 25/10/11

Un labo-école de biologie moléculaire pour l’océan Indien 

Difficile, sinon quasi-impossible, aux malades issus d’une zone aussi métissée que l’océan Indien, de trouver un donneur de moelle osseuse compatible dans les fichiers des donneurs nationaux et internationaux. Un projet, soutenu par le Crédit Agricole de La Réunion, est né pour multiplier leurs chances.

Un labo-école de biologie moléculaire pour l’océan Indien
Le Crédit Agricole de La Réunion a financé l’équipement du laboratoire de biologie moléculaire de l’île, notamment l’achat d’une centrifugeuse, d’un générateur et d’un transilluminateur. Crédits photo : Thinkstock

Indiquée dans le traitement de certains cancers et maladies hématologiques, une greffe de moelle osseuse nécessite une compatibilité tissulaire aussi parfaite que rare. En effet, si la probabilité de compatibilité entre parents est estimée à 1 sur 4, elle chute à 1 sur 1 000 000 entre deux personnes sans lien biologique. Quand le don familial n’est pas possible, une recherche est lancée dans le registre international des donneurs volontaires de moelle osseuse : plus de 17 millions de personnes essentiellement nord-américaines et européennes, puisqu’il n’existe que trois registres nationaux en Asie et un seul (en Afrique du Sud) pour le continent africain. Issus de multiples métissages, les habitants de l’océan Indien ont donc bien peu de chance de trouver un donneur compatible dans ce registre. Ainsi, en 2010, 40 des 50 malades réunionnais en attente de greffe restaient, faute de potentiel donneur familial, sans solution…

Équiper le laboratoire de biologie moléculaire

L’Association pour le perfectionnement en histocompatibilité Réunion-océan Indien (Aphroi) a donc décidé de doter l’île d’un laboratoire de biologie moléculaire destiné à accélérer le typage des donneurs volontaires réunionnais qui seront intégrés au registre national. Deuxième mission assignée au « labo-école » : former à ces techniques de typage des stagiaires venus d’Afrique du Sud, de l’Île Maurice et d’autres pays voisins.

« Nous sommes très heureux, explique Pulchérie Timol, présidente de la Caisse locale du Crédit Agricole de Sainte-Clotilde (Caisse régionale de La Réunion), de savoir que les 12 000 euros de notre Fonds d’initiatives locales 2011 ont servi à équiper le laboratoire d’une centrifugeuse, d’un générateur, d’un transilluminateur et de tout le matériel nécessaire. En soutenant des projets comme celui-là, on se sent utile ! » 

© creditagricole.info / octobre 2011

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.