Centre-Est | Thème Animation du territoire 
Le 30/08/11

Les dessous de la restauration des cartes de Chartreuse 

Forte du succès de son intervention en 2005, aux côtés du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, en faveur de la restauration de plusieurs cartes de Chartreuse, la Fondation du Crédit Agricole - Pays de France s’attelle à la remise en état de deux autres tableaux monumentaux, avec la Caisse régionale Centre-est.

Les dessous de la restauration des cartes de Chartreuse
L’une des cartes révèle la Chartreuse détruite Notre-Dame de Meyriat, dans le Valromey, et constitue à ce titre un témoignage exceptionnel.

Les cartes de Chartreuse, au nombre de soixante-dix-neuf, sont de grandes toiles qui montrent en perspective cavalière – c’est-à-dire en vue oblique – les « Maisons » édifiées par l’Ordre monastique en France et dans le monde. Peintes entre les XVIIe et XIXe siècles, elles avaient pour objet de suivre l’expansion de l’Ordre et de s’assurer de la conformité de l’architecture des bâtiments conventuels aux principes prescrits par la règle.

Une grande valeur artistique et documentaire

Devant la valeur artistique et documentaire d’un tel ensemble – notamment comme témoignage sur la vie des frères chartreux en Isère , la Fondation du Crédit Agricole - Pays de France et la Caisse régionale Sud Rhône Alpes ont financé en 2006 la restauration des cartes représentant la Grande Chartreuse (Isère), la Chartreuse de Bouvante (Drôme) et celle de Prémol (Isère). Ces œuvres sont exposées dans la Galerie des cartes du musée de la Grande-Chartreuse (dans la commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse située au nord de Grenoble), ouverte au public depuis le printemps 2010.

Contribuer à l’animation locale de la région

En 2011, quarante cartes, propriété des Chartreux et classées à l’inventaire des Monuments historiques, devaient encore être restaurées. Le Crédit Agricole Centre-est a souhaité contribuer à la sauvegarde deux cartes de « maisons » se situant dans son territoire, dans l’Ain. L’une révèle la Chartreuse détruite Notre-Dame de Meyriat, dans le Valromey, et constitue à ce titre un témoignage exceptionnel ; l’autre montre la Chartreuse Notre-Dame de Portes, dans le Bugey, où vit encore une communauté de quinze frères.

Le musée de la Grande-Chartreuse recevait déjà 55 000 visiteurs par an avant l’ouverture de la Galerie des cartes. La restauration progressive des toiles va renouveler l’intérêt et contribuer à l’animation locale de toute la région Rhône-Alpes.

© creditagricole.info / Août 2011

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.