Crédit Agricole Financements Suisse
Le 19/07/11

La banque présente des deux côtés de la frontière franco-suisse 

Depuis une dizaine d’années, le Crédit Agricole Financements Suisse (CAFS) accompagne les frontaliers dans leurs démarches bancaires. Le 20 juillet, la Caisse régionale Alsace Vosges a officiellement rejoint la structure, aux côtés des trois autres Caisses déjà actionnaires.

La banque présente des deux côtés de la frontière franco-suisse
Signature, à la Fédératin nationale du Crédit Agricole, officialisant l’entrée de la Caisse régionale Alsace Vosges au capital de CAFS.

Près de 130 000 frontaliers français vont travailler chaque jour en Suisse : l'équivalent de la population de Besançon ou de Genève passe la frontière chaque jour. Autant de salariés qui ont besoin de rapatrier leurs revenus, d’effectuer des retraits d’un côté comme de l’autre de la frontière, de bien choisir leurs produits d’épargne, ou encore de souscrire des assurances adaptées au régime social suisse. C’est pourquoi la Caisse régionale des Savoie a créé en 2000 une filiale implantée en Suisse, en partenariat avec le Crédit Agricole Centre-est et Crédit Agricole Suisse, établissement de banque privée du groupe.

Toutes les Caisses frontalières coopèrent dans CAFS

En 2010, la Caisse régionale de Franche-Comté est devenue, elle aussi, actionnaire de Crédit Agricole Financements Suisse (CAFS), qui a acquis, entre temps, le statut d’établissement bancaire de droit suisse. En juillet 2011, c’est au tour de la Caisse régionale Alsace Vosges d’entrer au capital de la structure. La boucle est donc bouclée : désormais toutes les Caisses frontalières coopèrent dans CAFS ce qui constitue un réel avantage concurrentiel.

Des services spécifiques

La banque propose toute la gamme nécessaire à ces frontaliers : des services classiques aux services spécifiques tels la gestion du risque de change et le rapatriement du « deuxième pilier » – la prévoyance professionnelle, qui est obligatoire pour les personnes travaillant en Suisse. Dès le début, en outre, la structure s’est spécialisée dans le crédit hypothécaire pour les Suisses, offre avantageuse jusqu’alors réservée aux Français. Pour l’acquisition ou la construction de résidences principales, secondaires, locatives, en France ou en Suisse, elle a consenti 4,5 milliards de prêts en francs suisses. 

Une clientèle à fort pouvoir d’achat

Neuf agences, situées à Genève, Lausanne, Fribourg, Bâle, Neuchâtel, Yverdon et La Chaux-de-Fonds, s’adressent principalement aux personnes vivant ou travaillant en Suisse. En France, le contact passe par n’importe quelle agence des quatre Caisses régionales. Le site www.ca-frontaliers.com est également un outil commode pour accéder à l’offre. 

Avec un portefeuille de plus de 15 000 clients, 60 % des nouveaux clients de CAFS sont suisses ou étrangers, 24 % français et 16 % sont allemands.  « Cette clientèle a un pouvoir d’achat souvent important, les salaires suisses étant supérieurs aux salaires français, précise Jean-Yves Barnavon, directeur général de la Caisse des Savoie et président de CAFS. C’est pourquoi nous avons fait évoluer la structure vers une banque de détail avec une gamme d’offres élargie. »

Pour en savoir plus :
- Interview vidéo : les dirigeants de Crédit Agricole Financements Suisse (CAFS) reviennent sur la vocation de cet établissement bancaire singulier destiné aux frontaliers franco-suisses.

 © creditagricole.info / Juillet 2011

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.