Thème Santé 
Le 18/04/11

Préparer la retraite : à chacun sa solution 

Le nombre et la diversité des solutions disponibles pour anticiper la baisse des revenus à la retraite mérite qu’on s’y intéresse, avec l’aide de son conseiller, banquier et assureur.

Préparer la retraite
Préparer sa retraite avec un conseiller, banquier ou assureur, est un plus

Les Français de moins de 50 ans comptent autant – et même plus pour les moins de 40 ans – sur leur épargne ou leur patrimoine pour assurer leurs vieux jours, que sur leurs pensions de retraite. Anticiper des revenus complémentaires est donc à la fois responsable et sécurisant. Le premier conseil généralement donné est l'achat de la résidence principale, dès que possible lors de la vie active. A la fin de celle-ci, le jeune retraité sera certain d'avoir un toit à lui, voire plus s'il revend le bien acquis pour en acheter un plus petit… ou deux, le deuxième étant à des fins locatives.

Toutes les solutions d’épargne classique peuvent également se conjuguer : assurance-vie, disponible sous forme de capital ou de rente après huit ans, plan d'épargne en actions avec possibilité de sortie en rente viagère, plan d'épargne retraite ou contrats loi Madelin pour les professionnels, eux aussi avec sortie en rente viagère…

Des avantages fiscaux liés à certains contrats d'épargne retraite

A côté de ces solutions individuelles, les produits collectifs, sorte de Fonds de pension à la française, ont le vent en poupe : il peut s'agir de contrats d'assurance retraite souscrits et financés par les entreprises au profit de tout ou partie de leurs salariés, ou de plans d'épargne salariale, propres à une entreprise ou communs à plusieurs, souvent assortis d'un coup de pouce de l'employeur.

Conscients de l'importance de ces différents compléments, les pouvoirs publics les ont souvent dotés d'avantages fiscaux à la souscription ou à la sortie.

Le conseil d’un banquier ou d'un assureur est précieux au moment de la retraite

Comment effectuer son choix dans cette large panoplie ? Il sera fonction du régime de retraite du souscripteur (et de son taux de remplacement), de son âge, de sa capacité d'épargne, de ses objectifs personnels...

Si l'assurance vie à la faveur des Français, ils souhaitent que les solutions qui leur sont proposées soient le plus souple possible, pour s'adapter aux aléas de leur vie. A 30 ans, 15 ans ou à 5 ans de la retraite, chaque solution présente des avantages et des inconvénients : c'est pourquoi, si l'utilisation d'un simulateur est utile, le conseil d'un professionnel banquier ou assureur – ou mieux encore, bancassureur – est encore plus précieux !

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.