Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte Version imprimable - Nouvelle fenêtre
Le 16/02/11

Un fonds de 400 millions d'euros pour le photovoltaïque en Languedoc-Roussillon 

En remportant l’appel d’offre régional pour la constitution d’un fonds de 400 millions d’euros pour le photovoltaïque, les Caisses régionales de Crédit Agricole Languedoc et Sud Méditerranée démontrent leur maîtrise des énergies renouvelables.

Photovoltaïque en Languedoc-Roussillon

Crédit Agricole Languedoc et Crédit Agricole Sud Méditerranée ont remporté ensemble un appel d'offres lancé par la région Languedoc-Roussillon afin de déployer un fonds régional destiné au financement de projets photovoltaïques.

Ce fonds de 400 millions d'euros est abondé pour moitié par la Banque européenne d'investissement (BEI), et pour l'autre moitié par un pool bancaire dont le Crédit Agricole Languedoc est chef de file.

Des Caisses régionales expérimentées dans le domaine des énergies renouvelables

Les deux Caisses régionales ont été choisies pour leur expérience du secteur des énergies renouvelables. "Nous avons déjà développé une grande expertise de l'investissement dans le photovoltaïque, notamment en région Midi-Pyrénées", rappelle Daniel Gonzalez, responsable du service marketing du Crédit Agricole Sud Méditerranée.

Côté Languedoc, "nous avons parmi nos clients de nombreux acteurs, d'envergure régionale et nationale, du photovoltaïque", souligne Jacques Biau, directeur entreprises et agriculture de la Caisse.

Calen, un engagement fort de la part du Crédit Agricole Languedoc

Lors de l'appel d'offre, le Crédit Agricole Languedoc a également pu faire valoir qu'il s'était doté, fin 2009, d'une filiale dédiée, Calen (Crédit Agricole Languedoc énergies renouvelables). "Avec Calen, nous allons au-delà de notre rôle naturel de financement projet. Nous prenons directement part au capital des sociétés ad hoc créées pour développer les nouvelles énergies", précise Jacques Biau. Avec une enveloppe de 60 millions d'euros à investir dans les cinq à sept ans à venir, Calen a déjà pris part dans à deux projets et en analyse quatre autres.

Les deux Caisses régionales affirment ainsi leur présence incontournable en Languedoc-Roussillon, première région française en termes de puissance photovoltaïque installée.

TAGS
Développement durable   Environnement  
Recherche
 
Lettre d'information
Vous souhaitez être informé sur nos actualités ? Abonnez-vous à notre lettre d'information.
Consultez les archives