Le 20/04/10

Taro Kitabayashi : un Japonais au Crédit Agricole 

Dans le cadre d’un échange entre la banque japonaise Norinchukin et le Crédit Agricole, Taro Kitabayashi a passé un an en France. Son stage lui a permis de découvrir quelques bonnes pratiques… qu’il pourrait appliquer dès son retour au Japon.

kita_souriant
Taro Kitabayashi de la Norinchukin Bank revient sur son expérience française au sein du Crédit Agricole

Taro Kitabayashi a le sourire contagieux. Ravi de son expérience qui s'achève à la fin du mois d'avril, il impressionne d'emblée par sa bonne humeur et la qualité de son français, qu'il ne parlait pas avant son arrivée à Paris, en avril 2009.

Une année lui a donc suffi pour maîtriser la langue de Molière et pour se familiariser avec les rouages du Crédit Agricole, partenaire de la Norinchukin Bank depuis quinze ans. La banque japonaise est l'organe financier du système coopératif agricole japonais et actionnaire de Crédit Agricole SA (pour en savoir plus, voir notre vidéo).

En tant que stagiaire senior, la mission de M. Kitabayashi, directeur du département Prévision et Stratégie au sein de la Norinchukin Bank, s'articulait autour de trois points : observer le fonctionnement du Crédit Agricole à travers ses Caisses régionales, mais aussi à travers ses instances dirigeantes ; élargir son point de vue sur la banque de détail en France ; développer les relations entre la Norinchukin et le Crédit Agricole.

Un voyage au coeur des Caisses régionales

Tout au long de son année "d'étude", M. Kitabayashi a visité Crédit Agricole SA, la Fédération Nationale du Crédit Agricole (FNCA), mais également quelques Caisses régionales. "Je me suis rendu dans les agences locales, j'ai rencontré les présidents et les directeurs généraux de Caisse, participé à des comités et à des assemblées générales, et j'ai également assisté à des rendez-vous avec des clients", explique-t-il.

Qu'en a-t-il retenu ? "Les clients des Caisses régionales sont souvent plus exigeants que ceux de Norinchukin, sans doute parce que l'offre bancaire du Crédit Agricole est plus diversifiée que la nôtre. Et nos clients, âgés, vivent généralement en zone rurale et n'ont pas de besoins sophistiqués."

Les bonnes pratiques du Crédit Agricole

Ces déplacements et ces rencontres lui ont permis de relever de nombreuses bonnes pratiques qu'il compte bien exporter dans son pays natal. "Les Caisses régionales ont la culture du benchmarking. Les initiatives sont valorisées et développées dans d’autres régions. Au Japon, chaque Caisse est très indépendante. Il faudrait améliorer les échanges entre elles."

La gestion de la relation client (CRM) l'a également impressionné. "Ce concept est peu exploité au Japon, et pour cause : là-bas, les Caisses ont un lien très important avec leurs clients. Outre les produits bancaires et d’assurances, elles proposent de plus en plus de services à la personne, des produits agricoles, etc. Sur 12 millions de clients, nous comptons environ 9 millions de sociétaires."

Enfin, l'utilisation d'Internet pour partager les outils commerciaux l'a agréablement surpris. "Le secteur bancaire au Japon n'est pas très développé sur Internet, rien n'est centralisé comme en France. Cela peut paraître paradoxal pour un pays comme le Japon, baigné dans la high-tech !"

Nous lui souhaitons bonne chance et sayonara !

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.