Fédération nationale CA | Thème Agriculture 
Le 18/01/13

Le ministre de l’Agriculture à la Journée agricole du Crédit Agricole 

Ce 17 janvier, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, a répondu présent à l’invitation des dirigeants du Crédit Agricole qui se réunissaient pour leur Journée agricole annuelle.

Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture et de la pêche
Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, intervient lors de la Journée agricole 2013, à la FNCA ©A. Goulard

Au programme de la journée agricole 2013 : l’actualité agricole et agroalimentaire avec, en toile de fond, les enjeux de la mobilisation de l’expertise filière. La vision et les ambitions publiques sur ces questions ?

« Investissement » sera le premier mot clé à retenir de l’intervention de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt : un investissement qui doit être soutenu tant par le système financier privé, que par la Banque publique d’investissement, et s’appuyer sur deux nouveaux outils : le crédit d’impôt compétitivité et emploi, et le contrat de génération.

D’autres mots clés, tels « sécurité alimentaire », « agro-écologie » et « croissance verte » parlaient aussi de perspectives où devront se combiner performance économique et innovation environnementale. Mais pour ce faire, soulignait le ministre, encore faut-il assurer le revenu des agriculteurs par une meilleure gestion des risques, et revoir le cadre de l’installation. Les chantiers sont en cours. « Il est essentiel de conserver des chefs d’exploitation. Car, à l’inverse des investisseurs, les agriculteurs sont installés dans le long terme, ils sont les garants de la pérennité de la production alimentaire. »

La Journée agricole 2013, un évènement attendu par le ministre de l'agriculture

Le président de la Fédération nationale du Crédit Agricole, Dominique Lefebvre, a pour sa part rappelé que le Crédit Agricole portait 42 Md€ d’encours de crédits à l’agriculture, soit l’équivalent de ce qui est envisagé… pour la BPI ! Avec trois priorités : l'installation, la maîtrise des risques et l'expertise filière. Trois mots résument nos préoccupations, a-t-il ajouté : « excellence, stratégie et compétitivité ».

Il a conclu par les principaux enjeux du secteur : la vitalité et la performance de l'agriculture française, qui passent par la diversité des projets et le développement de filières à forte valeur ajoutée ; et le défi de l'international.

Retour en images sur cette journée à travers notre reportage vidéo.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.