Centre Loire
Le 19/07/12

Des e-ruches pour mieux comprendre les abeilles 

L'homme dépend de l'abeille bien plus qu'il ne le croit. En soutenant le projet e-ruches, le Crédit Agricole Centre Loire aide les scientifiques à comprendre les raisons de la disparition, en certains endroits, de cet insecte butineur.

Les e-ruches
Les e-ruches permettent de recueillir des données fiables sur les abeilles. ©e-ruches.fr

« On estime à 35 % la part de notre alimentation qui dépend directement de la pollinisation des abeilles », rappelle Jean-Pierre Martin, membre de l'association Abeilles, etc. En certains endroits de Chine, où les abeilles ont disparu, ce sont les hommes qui désormais pollinisent à la main… »

C'est pour recueillir des données fiables et abondantes que le projet e-ruche a été mis en place au sein du Département Mesures Physiques de l’IUT de Bourges, où enseigne Jean-Pierre Martin. De quoi s'agit-il ? « Une e-ruche est une “boîte noire”, fixée à une ruche, qui abrite des capteurs électroniques. Grâce à ces capteurs, nous mesurons la température, l'humidité ou encore la masse de la ruche. Ces données sont transférées automatiquement sur un serveur de l'IUT, puis mises en ligne sur un site Internet. »

Les e-ruches soutenues par le Crédit Agricole Centre Loire

L'objectif est de savoir ce qui se passe dans une ruche, d'établir un état moyen d'une colonie et de repérer d'éventuels écarts à cette moyenne. Pourquoi par exemple les abeilles meurent-elles plus au sortir de l'hiver ? Quelle est la part du varroa — un acarien qui les tue  —, ou celle des pesticides dans cette hécatombe ? Grâce à ces recherches et aux e-ruches, les apiculteurs disposent de données précieuses, qui peuvent aussi être utiles aux agriculteurs sensibilisés.

Pour les inventeurs de l'e-ruche, projet soutenu par le Crédit Agricole Centre Loire, il faut à présent passer au tout numérique, pour améliorer encore la fiabilité des données recueillies. Et puis multiplier ces données grâce à de nouvelles e-ruches, qui viendraient épauler celles déjà implantées — depuis six ans pour la première — en France, en Espagne et à Chypre.

Lorsque le bâtiment va, tout va, dit-on. Pour Jean-Pierre Martin, « lorsque les abeilles vont bien, l'homme aussi. Mais depuis quelque temps, les abeilles vont mal. » Et il faut comprendre pourquoi.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.