Le Crédit Agricole : une banque coopérative tournée vers l’avenir 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Crédit Agricole, banque coopérative qui a montré sa solidité, sa résistance et sa pérennité depuis sa création en 1885, s’inscrit pleinement dans le cadre de la Semaine européenne des coopératives du 23 au 27 avril, évènement majeur de l’Année internationale des coopératives proclamée par l’Organisation des Nations Unies.

Le contexte de crise économique, les excès d’une économie mondialisée et centrée sur le modèle capitalistique ravivent l’intérêt pour les coopératives, entreprises qui placent l’homme à l’origine de leur action et au cœur de leurs finalités.

Les banques coopératives représentent une réalité essentielle pour le financement de l’économie en Europe, où elles occupent 20% de part de marché. En France, 60% de l’activité de banque de détail sont assurés par des établissements coopératifs, dont le Crédit Agricole.

Dans ce modèle choisi et réaffirmé avec force, c’est le service qui est la finalité de l’entreprise, la rentabilité étant un moyen de rendre le meilleur service possible. Le capital est détenu sous forme de parts sociales par des sociétaires, acteurs de la gouvernance démocratique de la banque selon le principe « un homme, une voix ». Ces sociétaires, par leur participation à la gouvernance et leur engagement dans les actions mutualistes, bénéficient d’une relation enrichie avec leur banque.

Aujourd’hui, dans les Caisses régionales de Crédit Agricole, le mutualisme s’inscrit au cœur de la relation client. Il est l’essence même d’une banque dont le capital est détenu par ses clients et agissant au cœur d’un territoire déterminé. C’est aussi un moteur essentiel du développement.

Le Crédit Agricole traduit concrètement les valeurs mutualistes de proximité, de responsabilité et de solidarité dans un comportement fondé sur une éthique irréprochable, la recherche de la performance, la solidité sur le long terme, l’utilité pour les clients et sociétaires et le développement des territoires :
- 6,7 millions de sociétaires constituent la base politique et capitalistique du Crédit Agricole ;
- Ceux-ci élisent leurs représentants, les 32 000 administrateurs de caisses locales ;
- L’épargne locale sert à financer les projets locaux dans une logique de banque de territoire ;
- Un quart de l’épargne des français est intermédié par le Crédit Agricole ;
- Un quart du financement de l’économie en France est porté par le Crédit Agricole avec des décisions prises localement ;
- 85% des résultats des Caisses régionales sont mis en réserve ;
- 60 Points Passerelle accompagnent chaque année 8 000 personnes fragilisées par un accident de la vie, grâce à 120 collaborateurs et 500 bénévoles ;
- 25 millions d’euros sont alloués chaque année à 10 000 projets locaux dans des domaines aussi variés que l’insertion économique, l’aide aux jeunes en difficulté, le logement, le patrimoine, l’environnement…
 


A propos de la Fédération nationale du Crédit agricole

La Fédération nationale du Crédit agricole est l’instance d’orientation et de représentation des Caisses régionales de Crédit agricole, banques coopératives et mutualistes, actionnaires majoritaires de Crédit agricole SA à  travers la SAS Rue La Boétie.
Avec 21 millions de clients, 6,6 millions de sociétaires, 39 Caisses régionales et 2 540 Caisses locales, le Crédit agricole est le premier groupe bancaire français. Il propose des services de banque, d’assurances, de transactions et gestion immobilière au cœur de tous les territoires, à destination des professionnels, des entreprises, des collectivités locales et des particuliers.

Contact presse :
Bertrand Schaefer : 01 49 53 41 72 bertrand.schaefer@ca-fnca.fr
www.creditagricole.info

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.