Thème Finance 

Rebondir avec le microcrédit

Le 10/04/12

Le Crédit Agricole, un acteur engagé contre l’exclusion bancaire 

Le microcrédit est un système de prêt réservé aux personnes n'ayant pas accès au crédit classique. Généralement accordé par le biais de structures associatives spécialisées qui accompagnent les porteurs de projets professionnels ou personnels, il vise à lutter contre l'exclusion bancaire. Le Crédit Agricole y contribue, soit directement soit en nouant des partenariats avec certaines de ces associations.

Le Crédit Agricole, un acteur engagé contre l’exclusion bancaire
L'accompagnement personnalisé des requérants est un facteur essentiel de réussite du microcrédit. ©Thinkstock

Si le microcrédit s’est fait connaître du grand public en la personne de Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix en 2006 et créateur en Inde d'une institution de microcrédit, la Grameen Bank, ce type de prêt n’est pas nouveau.

En effet, le Crédit Agricole est né grâce à ce système. En 1894, plusieurs agriculteurs se sont regroupés au sein de Caisses locales créées par leurs soins, afin de leur permettre d’emprunter les fonds nécessaires au développement de leur activité. Ces Caisses mutuelles d’épargne et de crédit leur proposaient un emprunt à court terme sous forme d’avances sur récoltes.

Les différents aspects du microcrédit

Depuis, les économies occidentales redécouvrent l’intérêt du microcrédit. Notamment en France où il revêt différents aspects : s’il s’agit d’un microcrédit personnel, il permet à des personnes en difficulté et n’ayant pas accès au crédit classique de financer un projet de vie (logement, santé). Le microcrédit professionnel permet, quant à lui, de reprendre ou de créer une très petite entreprise. Dans tous les cas, les personnes concernées bénéficient d’un accompagnement personnalisé pendant toute la durée du prêt.

Les Caisses régionales de Crédit Agricole ont ainsi signé des partenariats nationaux avec des réseaux de financement et d’accompagnement spécialisés, tels que France Initiative, France Active et l’Adie, qui veillent à la pérennité du projet.

Le dispositif Points Passerelle du Crédit Agricole, créé pour servir de relais entre la clientèle fragile et le monde bancaire, utilise également cet outil financier pour lutter contre l’exclusion bancaire.

Un accompagnement social nécessaire pour la réussite du microcrédit

Le facteur de réussite essentiel du microcrédit, c'est l'accompagnement de son bénéficiaire dans la durée. Cela explique qu'il soit coûteux et difficile à mettre en œuvre aussi bien pour les associations que pour les établissements financiers. De fait, ce sont des bénévoles qui sont présents quotidiennement aux côtés des bénéficiaires et contribuent à leur formation et leur éducation budgétaire.

Même si le secteur bénéficie d’un dispositif de garanties publiques, mis en œuvre notamment par le Fonds de cohésion sociale créé en 2005 et géré par la Caisse des dépôts  (CDC), « le niveau d’engagement du secteur public n’atteint pas encore le niveau souhaitable », explique Paul Loridant, médiateur auprès de la Fédération bancaire française (FBF).

 

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.