Le partenariat du Crédit Agricole avec les Restos du coeur 

Le 31/01/12 |  4720 vues

Question Posée : Fin 2011, les Restos du Cœur lançaient un cri d‘alarme. Pour quelles raisons ? Cet appel a-t-il été entendu ? Véronique Colucci (Membre du conseil d’administration des restos du cœur) : L’association pendant la campagne 2011-2012 a servi 109 millions de repas, cela vous donne une petite idée. Pour cette campagne ci, donc la 27ème, c’est vrai que les choses sont prêtes depuis le mois de juin, parce que bien évidemment, on n’achète pas les denrées alimentaires nécessaires à faire une campagne d’une telle ampleur au dernier moment. En revanche, ce qu’on n’attendait pas, c’est que survienne cette nouvelle crise, qui est en réalité la même crise qui, depuis 2008, rebondit d’année en année. On a rapidement vu une augmentation au niveau des inscriptions qui se situe entre 5 et 8 %. Le prix du repas étant de moins d’un euro pour les restos, de façon extrêmement mathématiquement simple, ça voulait dire qu’il manquait 5 millions d’euros. Olivier Berthe, le président, a fait part de cette situation sur les ondes, et cela a pris une ampleur énorme, tout le monde s’est porté à notre secours : - de grandes enseignes, - de grandes banques, dont le Crédit Agricole - et énormément de donateurs privés, que jamais on oublie, puisque c’est notre premier poste de ressources. Maintenant que nous avons eu ce surplus de fonds, nous allons le répartir sur toute la France, donc je pense que pour le moment, les besoins sont, si l'on peut dire, satisfaits. Hervé Guerin (Trésorier des Restos du Cœur) : L’aide importante qui nous a été apportée par vous en particulier, va nous aider à mieux et davantage financer l’inter campagne, qui est quelque chose qui se développe de plus en plus parce que c’est une campagne d’été. C'est-à-dire que nous servons toute l’année, mais bien sûr pas avec les mêmes seuils, puisque l’on aide les personnes les plus démunies, sinon on ne pourrait pas faire face et cette aide va nous permettre d’augmenter les volumes. Véronique Colucci : On ne fait pas que distribuer des repas, on fait aussi tout ce qui contribue à faire sortir les gens du mauvais pas où ils sont. En particulier grâce à l’aide à l’insertion, qui donne de grands résultats, encore une fois saluée par la cour des comptes, donc oui on sait exactement quoi faire de l’argent qui nous est confié, confié, pas donné. Question Posée : Quelles sont vos attentes par rapport à un mécène comme le Crédit Agricole ? Véronique Colucci : On peut attendre d’une banque et d’un mécène comme le crédit agricole plusieurs choses : - d’une part, je vous ai parlé évidement des fonds dont on a besoin. On peut trouver des solutions financières plus appropriées, - d’autre part, ne pas avoir tous ses œufs dans le même panier, c’est pas mal aussi. On a déjà, bien évidemment, un organisme bancaire, on peut en avoir d’autres. - Et enfin je vous parlais de l’insertion, dans les partenariats que l’on signe, contracte avec les mécènes qui nous aident, on essaye toujours d’avoir l’engagement d’un emploi pour des personnes que l'on aura mené jusqu’au seuil où elles sont opérationnelles sur le monde de l’emploi. La 27ème campagne des Restos du Cœur, se passe partout en France puisqu’on a 2200 centres de distribution. On maille l'ensemble du territoire, comme le Crédit Agricole, avec ses antennes dans à peu près toutes les régions. Il est clair qu’il peut y avoir une collaboration beaucoup plus étroite et nous souhaitons qu’elle ait lieu.

Sensible à l'augmentation des besoins des plus démunis, le Crédit Agricole a répondu à l’appel des Restos du coeur en faisant un don d’un million de repas. Véronique Colucci, membre du conseil d'administration des Restos du coeur, et  Hervé Guérin, trésorier des Restos du coeur, reviennent sur la relation qui unit la banque mutualiste à l’association fondée par Coluche.

Portrait de Maxime Barbier, lauréat de la bourse Nuffield 2017  

Au coeur des vignes de Bergerac  

Une maison saine avec Galipoli  

Soli'Bât, les compagnons bâtisseurs  

L'humour plus fort que le handicap avec Guillaume Bats  

Ils sont lycéens et jeunes entrepreneurs  

Voyage au cœur d'une malterie à Issoudun  

Michel Alibert, Rocamadour pour passion  

C'est quoi une mission locale ?  

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.