Touraine et Poitou
Le 26/12/11

Une transmission d’entreprise bien huilée 

L’agence du Crédit Agricole de Couhé, dans la Vienne, accompagne depuis juillet la transmission d’une huilerie artisanale. Un projet original dans lequel tous les acteurs se sont investis avec passion.

Une transmission d’entreprise bien huilée
À Couhé, la fabrication des noix et des noisettes est effectuée avec des presses datant de 1910. ©Samuel EVAIN

L’huilerie de Couhé produit de l’huile et de la farine de noix et de noisette de grande qualité selon des méthodes inchangées depuis 1850. Samuel Evain, 35 ans, a repris le 1er octobre cette entreprise familiale dans laquelle il a travaillé plusieurs mois. « Je recherchais depuis longtemps une structure agricole à l’activité atypique, vendant directement au consommateur », explique-t-il. Aujourd’hui artisan-commerçant en entreprise individuelle, il ne compte pas ses heures pour développer son activité.

Un savoir-faire unique

De génération en génération, les habitants des alentours de Couhé se succèdent à l’huilerie pour y apporter leurs récoltes. Chaque après-midi, ils peuvent assister à la fabrication, réalisée avec d'authentiques presses, et repartir avec leurs propres produits. « Il y a un parfum incomparable que l’on ne retrouve nulle part ailleurs », évoque avec bonheur Samuel Evain. Ce savoir-faire est également très prisé par de nombreux producteurs qui envoient leurs récoltes de toute la France. Parallèlement, le jeune entrepreneur commercialise ses produits sur les marchés locaux afin de répondre à une clientèle en quête de naturel. Toute cette énergie a convaincu le Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou.

Une émulation positive

« Le projet nous a intéressés car il sortait des sentiers battus. Et au-delà des chiffres, nous avons fait la part belle à l'humain », confie Elisabeth Moinard, directrice du Crédit Agricole de Couhé. En accordant un financement à Samuel Evain, client fidèle de la banque depuis 20 ans, l’agence a ainsi permis l’acquisition de nouveaux matériels. Pacifica, la compagnie d’assurance dommages du Crédit Agricole, a seule accepté de le couvrir. « Je suis très satisfait de l’accompagnement global qui m’a été proposé pour démarrer mon activité », assure Samuel Evain. Tous ces ingrédients font de cette reprise une belle rencontre, ce qui « nous encourage à accompagner de nouvelles initiatives locales originales », conclut Elisabeth Moinard.

© creditagricole.info / décembre 2011

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.