Comprendre les enjeux de la transition énergétique (1/3)

Le 06/11/14 - Crédit Agricole

Façonner des filières aussi vertes que compétitives 

Les énergies renouvelables (EnR) représentaient 5,4 % du mix de production électrique mondiale en 2013, avec une prévision de 16 % en 2035. Le processus de transition est long, mais résolument engagé. Comment l’accompagner ?

Des panneaux photovoltaïques pour les professionnels et les particuliers
Professionnels ou particuliers peuvent faire installer des panneaux photovoltaïques. Photo Thinkstock.

« La France, dont le mix énergétique est à plus de 85 % décarboné, a montré jusqu’ici moins de volontarisme que l’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne dans le développement des EnR. Cependant, nous avons mis en place de bonnes pratiques. Ainsi, la compétitivité accrue de l’éolien terrestre et du photovoltaïque, deux technologies qui tendent à maturité, pallie peu à peu le ralentissement des politiques de soutien public observé depuis 2012. Et nous disposons de beaucoup d’atouts pour réussir cette transition : infrastructures, industries de premier plan, énergéticiens référents au plan mondial, main d’œuvre qualifiée… À nous, acteurs publics et privés, de consentir les investissements nécessaires dans la R&D et les clusters industriels qui font la création durable de richesse et d’emplois »,  souligne Stéphane Gronnier, à la direction des études économiques de Crédit Agricole S.A.

Auteur d’une étude stratégique sur les Perspectives du marché des énergies renouvelables à horizon 2020, l’ingénieur-conseil confère à la banque un rôle charnière dans l’ancrage territorial de la transition énergétique. « Les technologies concernées sont très capitalistiques. Elles nécessitent des investissements considérables et de long terme dans les territoires. Mais à la clé, il y a notre sécurité énergétique, et des enjeux environnementaux et économiques significatifs. »

Vingt ans d'engagement dans le développement durable

Face à ces enjeux, Unifergie, filiale de Crédit Agricole Leasing & Factoring, est engagée depuis plus de vingt ans dans le développement durable, le financement de projets éolien, photovoltaïque et biomasse… « Pour accompagner nos clients tout au long du montage de leurs projets - qu’il s’agisse d’éolien, de photovoltaïque, de biomasse par exploitation du bois ou méthanisation, d’hydroélectricité ou de géothermie -, nos savoir-faire englobent expertise sectorielle, montage juridique et ingénierie financière. Et nos solutions de prêt ou de crédit-bail de longue durée sont spécialement adaptées aux besoins des agriculteurs, des entreprises et des collectivités publiques. Pour cela, d’ailleurs, nos implantations régionales, en synergie avec les Caisses régionales du Crédit Agricole, facilitent la proximité », explique Christine Delamarre, directrice générale déléguée d’Unifergie.

A travers trois exemples concrets, notre dossier évoque l’intérêt du Crédit Agricole pour le domaine des énergies renouvelables. Le groupe, par son expertise et sa détermination, entend bien accompagner les acteurs de la transition énergétique et leurs innovations en la matière.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.