Caisses régionales | Thème Agriculture 
Le 06/03/17

Trois questions à Tancrède Neveu, directeur délégué de Plantons pour l'avenir 

Créé en 2014, Plantons pour l'avenir accompagne des projets de reboisement partout en France. Ce fonds de dotation privé a pour vocation de lutter contre l'érosion de la plantation d'arbres et de sensibiliser les propriétaires privés à une exploitation optimisée de leur patrimoine forestier. Plusieurs Caisses régionales de Crédit Agricole en sont mécènes. Elles contribuent ainsi à l'essor économique de la filière forêt-bois.

Tancrede-Neveu-Plantons-pour-l.avenir-enfants-arbustes
Tancrède Neveu.

Quel regard portez-vous sur la forêt française ?

La forêt recouvre aujourd'hui, en France, à peu près la même surface qu'à l'époque gallo-romaine, soit près d’un tiers du territoire national. Mais cette « abondance » masque d’autres réalités : son exploitation et son entretien régressent. Certains peuplements forestiers ne sont plus adaptés aux besoins de nos entreprises et industries du bois, et les changements climatiques conduisent à faire évoluer les essences à privilégier selon le territoire. Le reboisement naturel ne suffit pas et les plantations n'ont cessé de chuter en France depuis la disparition, en 1999, du Fonds forestier national qui avait permis de reboiser plus de 2 millions d’hectares depuis la dernière guerre.

Il se plante actuellement dans notre pays 70 millions d’arbres par an (contre 130 millions dans les années 1990), dont la moitié dans le cadre du remplacement de ceux qui ont été fauchés par la tempête Klaus en 2009, dans le Sud-Ouest de la France. Le plan tempête, soutenu par l’État et l’Europe, arrivera à terme d'ici 2020 : on peut donc craindre une chute encore plus importante du reboisement par les propriétaires.

Qu'est-ce que Plantons pour l'avenir ?

Plantons pour l'avenir est le premier fonds de dotation dédié en France. Créé, en 2014, par Alliance Forêts Bois, la plus grande coopérative forestière et le premier reboiseur de France (20 millions d’arbres plantés en 2016), sa mission consiste à soutenir des actions de reboisement dans le cadre d'une gestion forestière durable et, par conséquent, à développer l’économie de la filière associée.

Plantons pour l'avenir est financé par des dons d'entreprises et de particuliers qui bénéficient du régime fiscal du mécénat. Depuis sa création, le fonds a réuni plus de 1 million d'euros, dont près de 700 000 € déjà engagés dans 76 projets, soit 450 hectares. Il répond à un besoin incontestable et ses actions correspondent à l’esprit du Crédit Agricole, banquier et assureur de référence de la filière forêt-bois en France. A ce jour, une douzaine de Caisses régionales de Crédit Agricole soutiennent des projets de plantation sur leur territoire à nos côtés.

Comment intervenez-vous ?

Nous ciblons prioritairement des propriétaires dont les projets répondent aux enjeux environnementaux et économiques, en lien avec la filière locale. Ils sont accompagnés par des experts forestiers agréés ou des gestionnaires forestiers professionnels qui les aident à mettre sur pied un projet de reboisement cohérent et rentable. Nous leur proposons une avance remboursable sur trente ans et sans intérêt. A la différence d'un don, elle les responsabilise et les engage dans une obligation de résultat. Notre action prend également une dimension pédagogique pour les propriétaires : ils deviennent des sylviculteurs, c’est-à-dire de véritables acteurs de la filière forêt-bois de leur territoire.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.