Caisses régionales | Thème Développement économique 
Le 19/12/16

Les magiciens d’Oz 

Bienvenue à Oz-en-Oisans, son charme authentique, son ambiance familiale et… son futur village club de standing. Ce projet ambitieux a pu voir le jour grâce à une structure portée, entre autres, par deux Caisses régionales de Crédit Agricole.

Oz-en-Oisan-futur-village-club
L’ouverture du site est prévue en décembre 2017.

Nichée dans le domaine de l’Alpe d’Huez, Oz-en-Oisans est un petit bijou de station de sports d’hiver, loin des grands paquebots bétonnés et sans âme. Ici, tout est à échelle humaine, caparaçonné de bois, et de neige dès que la saison commence. On y trouve actuellement 4 500 lits touristiques : une paille comparée à la capacité d’accueil de l’Isère qui totalise plus de 122 000 lits commerciaux.

Coup double pour les Villages Clubs du Soleil

Une « petite station » donc, mais aussi une station dynamique. La preuve ? C’est ici que, d’ici un an, ouvrira le premier village-club construit depuis quinze ans en montagne. Aux commandes du projet : la Semd’Oz (Société d’économie mixte locale) et les Villages Clubs du Soleil, l’un des principaux acteurs français du secteur des villages vacances, qui compte déjà 14 établissements en montagne. « A vrai dire, ce ne sera pas notre premier investissement à Oz, indique Alex Nicola, PDG des Villages Clubs du Soleil. En 2007, nous avons déjà repris les rênes d’un petit hôtel de 36 chambres qui affiche aujourd’hui le meilleur taux d’occupation des lits au niveau de notre groupe. »

350 lits, 4 étoiles et 1 foncière

Erigé sur un parking couvert au pied d’une télécabine, le nouvel établissement s’inscrit dans une échelle plus vaste, avec pas moins de 350 lits, de grandes chambres, une piscine, un spa, des services enfants… et des finitions de qualité : 4 étoiles obligent. 

Avec un coût prévisionnel de 12,5 millions d’euros, un programme d’une telle ampleur ne se met pas en place en un jour. « Ce fut même une opération de longue haleine, avec un changement de scénario en cours de route », souligne Alex Nicola. Mais aujourd’hui le chantier est sur les bons rails, grâce à l’intervention de la Foncière hôtelière des Alpes, qui réunit la Caisse des dépôts et quatre institutions financières régionales, parmi lesquelles figurent le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et le Crédit Agricole des Savoie.

La lutte anti lits froids s’organise

« Créée en décembre 2015 et dotée d’une capacité d’investissement d’environ 100 M€, la Foncière a pour ambition de donner un nouveau souffle à l’économie en montagne, indique Philippe Toussaint, responsable de la banque d’affaires du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes. Notre premier objectif est de ralentir l’érosion du parc locatif commercial en contrecarrant le phénomène des « lits froids » occupés moins de trois semaines par an. Ce projet correspondait parfaitement à ce cahier des charges car les villages clubs tournent été comme hiver. »

Donner envie

Pour financer la construction, une SCI a été constituée. Elle réunit la Foncière hôtelière des Alpes qui porte 80 % des investissements, les Villages Clubs du Soleil (15 % des parts) et la Semd’Oz, sachant qu’à terme, les Villages Clubs du Soleil ont vocation à racheter les murs. Le chantier, quant à lui, a démarré en mai pour une ouverture prévue en décembre 2017. Par la suite, l’établissement accueillera les vacanciers de juin à septembre et de décembre à avril, soit 8 mois d’exploitation, une durée rare en montagne. « Ce projet s’annonce bien, résume Philippe Toussaint. Nous espérons surtout qu’il donnera des envies à d’autres acteurs car, si nous voulons renverser la tendance et juguler l’affaissement du tourisme dans nos montagnes, il faudrait 300 millions d’euros annuels d’investissements. » A bon entendeur…

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.