Champagne-Bourgogne | Thème Innovation 
Le 05/12/16

La Bourgogne de la fourche à la fourchette 

Un label French Tech, un pôle de compétitivité, un accélérateur… En Bourgogne, le verbe nourrir se conjugue au futur !

foodtech-bourgogne-franche-comte
L'ambition est de faire de Dijon l’écosystème référent au niveau national du label Food Tech. ©foodtechdijonbfc

En Bourgogne, les plaisirs de la table sont une affaire sérieuse. Et à Dijon, si on tient beaucoup aux traditions gastronomiques – comme en témoigne la future Cité internationale de la gastronomie et du vin –, on a aussi le regard résolument tourné vers l'avenir du mouvement « food ». Sur ce plan, 2016 marque un tournant décisif. En effet, en juillet, le projet FoodTech de Dijon Bourgogne-Franche-Comté a officiellement rejoint l'écosystème French Tech à l'issue d'un parcours de labellisation national accompagné par le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne.

Accompagner les mutations

« Sur nos territoires, le Crédit Agricole a de tout temps été le leader dans le secteur de l'agriculture et de l'agroalimentaire, souligne Tristan Lamy, directeur de marché agro/agri à la Caisse régionale. Or, aujourd'hui, cet univers est en pleine transformation avec la montée en puissance des nouvelles technologies qui révolutionnent la façon de concevoir et de produire les aliments mais aussi les modèles distributifs. Pour nous, il aurait été impensable de ne pas accompagner ces mutations. » Partenaire du pôle de compétitivité agroalimentaire régional Vitagora depuis plusieurs années, c'est donc tout naturellement que le Crédit Agricole Champagne Bourgogne a soutenu la candidature dijonnaise au label dont Vitagora est l'un des principaux éléments moteurs.

Accompagnement, visibilité et partenariats

L'enjeu de ce nouveau label ? Regrouper les entrepreneurs de la région actifs sur toutes les thématiques de la foodtech, de la « fourche à la fourchette », pour les aider à franchir le cap toujours délicat des premières années, mais aussi pour leur donner plus de visibilité afin d'attirer d'éventuels partenaires business ou financiers. Courant octobre, c'est lors du Salon international de l'alimentation (SIAL) que Vitagora a annoncé le lancement de la première réalisation du tout nouvel écosystème : le programme AcceleRise.

Un Village pour AcceleRise

« Il s'agit d'un accélérateur à but non lucratif qui a pour ambition de permettre à une quinzaine de start-up de développer des solutions pour répondre aux enjeux de la Food Tech en France, explique Tristan Lamy. Concrètement, les jeunes entreprises qui seront retenues bénéficieront d'une session d'accompagnement intensif de trois mois suivie de neuf mois de suivi post-accélération. Ici aussi, la Caisse régionale a répondu présente. « Nous sommes en train de finaliser notre projet de Village by CA à Dijon. Un village éphémère devrait ouvrir dès 2017 en attendant un lieu plus pérenne. Si l'incubateur ne sera pas 100 % dédié à la Food Tech, il suivra tout de même un fil rouge agri/agro. Dans ce cadre, nous avons prévu d'héberger une partie des start-up bénéficiaires d'AcceleRise », conclut Tristan Lamy.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.