Centre Ouest | Thème Agriculture  Solidarité 
Le 23/11/16

Des pommes de terre cultivées pour les plus démunis 

Pour la deuxième année consécutive en Haute-Vienne, la Banque alimentaire distribue des tonnes de pommes de terre à ses bénéficiaires. Cette opération est rendue possible grâce à leur culture organisée par l’association Cendrécor et Cendrécor Agroécologie, son Groupement d'intérêt économique et environnemental (GIEE). Le Crédit Agricole Centre Ouest soutient cette initiative.

CENDRECOR-AGRO-ECOLOGIE
Chaque semaine, 1 200 kg de pommes de terre sont mises à la disposition de la Banque alimentaire jusqu'à épuisement du stock. Crédit photo : Xavier Remongin.

Cette année encore, plus de 12 tonnes de pommes de terre vont être distribuées par le Groupement d'intérêt économique et environnemental (GIEE) de Cendrécor, association de 103 agriculteurs, aux 15 000 bénéficiaires de la Banque alimentaire de Haute-Vienne. « À cette distribution, s’ajoutent 3,5 tonnes glanées sur nos parcelles, qui ont été ramassées par des bénévoles et bénéficiaires », précise Ernest Sorin, président des deux associations.

Une agriculture humaniste et éco-responsable

Novateur dans le monde agricole local, ce projet solidaire se veut le reflet de la philosophie de Cendrécor, spécialisée dans l’agroécologie. « Nous recyclons les cendres du papetier International-Paper pour les épandre sur nos exploitations. Riches en potasse et en carbonate, ces cendres permettent d’augmenter le pH de nos sols, ce qui permet d'optimiser le potentiel agronomique de la terre : nous avons ainsi pu investir dans un programme de cultures protéiques (luzerne, méteil, prairies multi-espèces riches en légumineuses…) assurant l'autonomie alimentaire à nos élevages », explique Ernest Sorin.

Grâce aux économies réalisées, aux réserves foncières communales – 3 hectares de friches industrielles à Oradour-sur-Glane mis à disposition – et au soutien de nombreux partenaires, dont le Crédit Agricole Centre Ouest, Cendrécor cultive des pommes de terre au profit de la Banque alimentaire 87. « Revenir aux fondamentaux de l’agriculture, c’est-à-dire nourrir sainement les hommes, apparaît pour nous comme une nécessité », confie le président de Cendrécor.

Un engagement salué

Cette initiative contribue à redorer l’image d’une profession souvent décriée : « Nous voulons montrer qu’il est possible de cohabiter intelligemment sur notre territoire en prônant une agriculture raisonnée. » Cette action ne passe pas inaperçue : en mars dernier, le GIEE Cendrécor Agroécologie a reçu des mains de Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, le Grand Prix de la démarche collective des premiers Trophées nationaux de l’agroécologie au Salon de l’agriculture, dont le Crédit Agricole est l’unique partenaire.

L’association avait également été lauréate, en 2014, des Rubans verts, challenge organisé par le Crédit Agricole Centre Ouest. « Nous sommes convaincus du bien-fondé de sa démarche, éco-responsable et innovante, et du champ de possibilités qu’elle peut offrir : ce cercle vertueux ne peut être que positif pour notre territoire », souligne Guy Faurie, responsable des relations avec les organisations professionnelles agricoles à la Caisse régionale.

Pour 2017, le groupement, qui réunit désormais 103 agriculteurs, travaille avec ses partenaires sur un doublement de la production avec un objectif de 25 tonnes livrées à la Banque alimentaire de la Haute-Vienne.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.