Normandie-Seine | Thème Agriculture 
Le 04/11/16

Linéo : le défricheur de lin technique 

Créée il y a dix ans en Normandie, fief de la culture du lin, Linéo est l’une des premières entreprises à avoir innové dans le lin technique, fibre spécialement destinée aux agrocomposites. Détentrice de deux brevets utilisés dans les domaines de l’automobile, du sport et bientôt de l’aéronautique, l’entreprise est accompagnée par le Crédit Agricole de Normandie Seine depuis 2015, date de son rachat par la coopérative agricole Cap Seine.

lineo
le lin, une fois arraché, est couché par terre. Les bactéries et champignons du sol vont alors attaquer les "ciments" ou "pectines" qui lient la paille à la fibre. C'est ce qu'on appelle le rouissage.Crédit : ©linéo

Petite, mais déjà puissante. Avec ses quatre salariés, Linéo joue pourtant déjà dans la cour des grands. Rachetée en 2015 par Cap Seine  – la plus grosse coopérative agricole polyvalente de la région –, l'entreprise est pionnière de l’innovation en lin technique, intégrant des agrocomposites. Née en Normandie il y a dix ans sous l’impulsion de François Vanfleteren, descendant d’une grande famille locale du lin d’origine belge, l’entreprise a développé deux brevets passés en phase d’industrialisation. Le premier, Flax Preg, consistant en une imprégnation de la fibre de lin avec une résine, a été intégré dans des raquettes de tennis et des cannes à pêche commercialisées par Décathlon. Le deuxième, Flax Tape, un voile de lin aux remarquables propriétés mécaniques et peu onéreux, est utilisé dans des guitares, des enceintes, des casques, des intérieurs de yacht, l’automobile et bientôt l’aéronautique. « Ce deuxième brevet, pour lequel nous avons reçu un prix d’innovation, a une application beaucoup plus large que le premier. Nous venons juste de décrocher notre premier marché avec Faurecia, grand équipementier automobile, qui va intégrer le Flax tape dans les planchers arrière de coffre de voiture. Cela nous ouvre d’importantes perspectives de développement. Nous collaborons de plus avec le ministère de la Défense, ce qui laisse présager, au long terme, de nouveaux marchés », se réjouit le dirigeant de Linéo.

La Chine, premier client du lin normand

Développées à partir de 2005, les applications techniques du lin ont fait suite à une nécessité de la filière entièrement tournée vers l’industrie textile – alors en crise – d’inventer de nouveaux débouchés. « La levée des quotas d’exportation de la Chine a eu pour conséquence de délocaliser en Asie les activités de filage et de tissage de lin, autrefois réalisées en France. La Chine est devenue le premier client du lin normand, avec les risques de dépendance que cela comporte. Il fallait trouver d’autres applications que le textile, notamment industrielles, d’où la création de Linéo », éclaire de son côté Philippe Corbel, expert agroalimentaire à la Caisse régionale de Crédit Agricole de Normandie-Seine. Aux côtés de Linéo lors de son rachat par Cap Seine, le Crédit Agricole est très présent au sein de la filière lin normande, première région mondiale pour cette culture grâce à une terre riche et à un climat favorable à cette plante qui apprécie une alternance d’humidité et de soleil. « Nous accompagnons la quasi-totalité des producteurs de lin de la région », précise Philippe Corbel, qui poursuit : « Nous sommes fiers de cette culture emblématique, qui concerne près de 2 000 agriculteurs. C’est pour nous une filière importante à soutenir, en particulier dans ses développements innovants. »

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.