Touraine et Poitou | Thème Développement économique 
Le 05/10/16

Le Jardin de Rabelais, des tomates comme on les aime 

Ces tomates-là sont si savoureuses que les gourmets en veulent toujours plus. Le Jardin de Rabelais a donc décidé de s’agrandir. Il fait appel pour cela au Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou et à ses partenaires Carcie et Unifergie, experts du financement des PME et des énergies renouvelables.

rabelais
L'automatisation est à son strict minimum dans l'entreprise car le produit n'apprécie pas les chocs.

C’est à Avoine, en Indre-et-Loire, que mûrissent les tomates premium du Jardin de Rabelais. En 2015, l’entreprise familiale emploie 200 salariés pour une production annuelle de 3 000 tonnes sous ses cinq serres actuellement en exploitation.

Mais cela n’est pas assez pour des clients qui font leur délice de ces tomates gustatives, cueillies mûres et conditionnées le jour même : tomates cerises croquantes et sucrées, tomates grappe fermes et goûteuses, tomates jaunes ou noires, charnues et fondantes…

Pour répondre à la demande, l’entreprise prévoit d’atteindre 7 000 tonnes de production en doublant sa surface sous serres dans les sept années à venir. Afin d’accompagner cette croissance, elle décide de se doter d’un système de cogénération qui lui permettra de maîtriser les coûts d’énergie et de limiter l’impact environnemental d’une production très consommatrice de lumière et de chaleur.

Une quarantaine d’embauches à la clé

Au printemps 2015, Pascal Delahaye, directeur général du Jardin de Rabelais, se tourne vers Christophe Martin, directeur adjoint de l’agence entreprises du Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou. Assistée de Carcie – Filiale dédiée à l’expertise PME-PMI –, le plan de financement d’une sixième serre d’une surface de 34 000 m² est construit en mobilisant les savoir-faire de chacun. La Caisse régionale de la Touraine et du Poitou, assistée de l’équipe Carcie, prend la tête de la syndication bancaire en tant qu’arrangeur tout en participant majoritairement au financement.

Unifergie – filiale du groupe Crédit Agricole, spécialiste des projets en matière d'énergie – et la Caisse régionale financent également les trois centrales de cogénération qui vont permettre de chauffer et d’éclairer à moindre coût cette sixième serre qui entrera en production en octobre 2016, puis celles à venir. L'entreprise devrait recruter quarante salariés supplémentaires, notamment au conditionnement.

« Arrivée à une nouvelle étape de son développement, l’entreprise n’avait pas seulement besoin de financements. Il lui fallait aussi un tiers de confiance pour l’aider à structurer son projet. C’est vers son partenaire bancaire historique qu’elle s’est tournée. L’agence entreprises de la Touraine a alors fédéré à ses côtés les équipes Carcie et Unifergie », se félicitent Cécile Ormerod, chargée d'affaires financements d'acquisitions chez Carcie et Jean-Charles Ruffenach, responsable ingénièrie financière et fonds propres à la Caisse régionale de la Touraine et du Poitou.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.