Thème Développement économique 
Le 04/10/16

Le cœur de Châteauroux bat plus fort 

Et si une seule résidence pouvait redonner vie à tout un centre-ville ? C’est en tout cas la conviction de Châteauroux. La ville s'est appuyée sur un projet porté par un promoteur audacieux et financé par le Crédit Agricole Centre Ouest.

residence-Exelmans-chateauroux-metropole-coeur-d-agglo
Les huisseries des fenêtres de la façade de la résidence Exelmans rue Victor-Hugo seront en bois selon les recommandations des Bâtiments de France. © Châteauroux Métropole.

On l’appelait l’Îlot de l’Echo parce qu’il débouchait sur la rue du même nom. Un nom qui lui allait comme un gant tant les lieux étaient vides et dépourvus de vie… C’était une friche urbaine de Châteauroux, vieille d’une vingtaine d’années, avec son lot de nuisances visuelles et d’insécurité. Les urbanistes appellent ce type de parcelles des « dents creuses » et ce sont généralement des sujets de préoccupations pour les communes surtout quand lesdites dents creuses occupent plus de 4 000 m2 et se situent à 100 m de l’hôtel de ville.

Une résidence conçue comme un village

Jusqu’à 2013, cet Îlot de l’Echo était la pierre d’achoppement du projet Cœur d’agglo qui vise, depuis 2005, à redynamiser l’hypercentre de la métropole castelroussine. « Tant que le sort de ce terrain vague n’était pas réglé, la ville ne pouvait rien faire. C’est l’arrivée du promoteur Guignard dans Cœur d’agglo qui a débloqué la situation », résume Gilles de Jacquelot, directeur du centre d’affaires entreprises de l’Indre au sein du Crédit Agricole Centre Ouest. Le pari de Guignard : construire une résidence conçue comme un « village sur le toit du centre-ville » alliant commerces et logements.

Classique et contemporain

Baptisé Exelmans, ce projet, dont la Caisse régionale est le seul financeur, comporte trois corps d’immeuble totalisant 26 appartements du T1 au duplex de 161 m2,  articulés autour d’une place verte et lumineuse. C’est un programme à deux visages, avec des façades « classiques » sur la très commerçante rue Victor-Hugo et un traitement plus contemporain sur la rue de l’Écho avec la conjugaison du métal et du bois, des passerelles entre les appartements et de nombreuses terrasses privatives.

Une locomotive qui remet le quartier en mouvement

« Mais le point fort de ce projet tient dans la création de 9 commerces en rez-de-chaussée, avec notamment un espace de 2 000 m2 dont H&M a pris possession au printemps, plusieurs mois avant la fin des travaux de la résidence prévue cet automne, poursuit Gilles de Jacquelot. Avec l’arrivée de cette locomotive, c’est toute la dynamique commerciale du quartier qui est relancée. D’ailleurs, nos clients commerçants constatent déjà un frémissement au niveau de leur fréquentation ! »

Un projet peut en cacher un autre…

Pour le Crédit Agricole Centre Ouest, Exelmans est une opération emblématique d’un engagement sans faille au service de la vitalité du territoire castelroussin… mais ce n’est pas la seule puisque la Caisse accompagne aussi le programme immobilier des Terrasses du Palais, construit par le promoteur Urbacity sur le site de l’ancienne prison centrale de Châteauroux. Constitués de 38 logements de standing, il devrait être achevé au printemps 2017.