Côtes-d'Armor | Thème Développement durable 
Le 31/03/16

Lilokawa : un recyclage chic et utile 

Avec Lilokawa, les sacs de café en fin de parcours deviennent des accessoires modes ou déco, beaux, durables et… responsables. Ce recyclage intelligent et humain a convaincu le Crédit Agricole des Côtes-d’Armor.

LILOKAWA-terrasse
Le Crédit Agricole des Côtes-d'Armor croit en Lilokawa, une entreprise innovante qui recycle les sacs de café pour en faire des objets mode et déco. Photo Lilokawa.com

Tout commence en Inde ou au Bangladesh. C’est là, dans les zones tropicales, que la toile de jute est fabriquée à partir de l’écorce d’une plante vivace baptisée corchorus capsularis avant d’être assemblée sous la forme de grands sacs. Cap ensuite vers l’Amérique du sud ou l’Afrique subsaharienne où les sacs seront remplis de grains de café avant d’embarquer à nouveau pour leur dernier voyage en direction du torréfacteur…

Habituellement, ce long périple autour du monde s’achève en déchetterie. Grâce à Olivier Vaudour et à Lilokawa, les sacs de café en jute se voient offrir une nouvelle jeunesse.

Projet social et développement durable

Fils de torréfacteur et passionné de décoration, Olivier Vaudour a quitté son poste de cadre dans l’industrie agroalimentaire pour créer Lilokawa en juin 2013. « Mon projet ? Recycler des sacs de café sous forme d’accessoires de mode ou de déco (coussins, poufs, panières, cabas, tabliers…) avec un traitement design dans le style néo-industriel. »

Ça, c’est la partie visible de Lilokawa. Car, en coulisses, Olivier Vaudour mène également un projet social : toute la production est fabriquée dans un atelier d’insertion, Erdre et Loire Initiatives, situé à Ancenis, qui emploie huit couturières.

Pour l'aider à financer ce projet, Olivier Vaudour s'est naturellement tourné vers sa Caisse régionale : « Tout est allé très vite ! Quelques jours après notre premier rendez-vous "pro", j’ai pu bénéficier d’un prêt création qui m’a permis de lancer la marque. »

Lilokawa voit loin

« Le dossier dans son ensemble était convaincant, souligne Philippe Couchot, directeur du secteur d’agences de Saint-Brieuc du Crédit Agricole des Côtes-d’Armor. Olivier conjuguait une solide expérience professionnelle, un vrai regard pour la déco et une passion pour la chine et la récup, son business plan était vraiment bien préparé et la dimension sociétale de l’entreprise ne pouvait pas laisser indifférent un acteur coopératif et mutualiste comme le Crédit Agricole. »

Trois ans après ses débuts, la petite entreprise se porte bien avec une base de clientèle qui se renforce, notamment parmi les professionnels de la restauration. « Aujourd’hui, nous nous apprêtons à franchir une nouvelle étape : l’atelier d’insertion va entrer au capital de Lilokawa qui va évoluer en SAS. Dans le même temps, nous allons élargir notre gamme en nous lançant dans la fabrication de petit mobilier – tables basses, tabouret – toujours à base de toile de jute », annonce Olivier Vaudour. 

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.