Alsace Vosges | Thème Logement 
Le 16/12/15

Un beau Danube… sur le Rhin 

La première pierre de la tour Elithis Danube, qui devrait accueillir ses premiers habitants en 2017, vient d’être posée. Au menu de ce grand projet strasbourgeois : un habitat moins énergivore, plus confortable et aussi plus humain. Le Crédit Agricole Alsace Vosges est l’un des trois acteurs principaux de cette initiative qui contribue au renouveau de la capitale alsacienne.

tour elithis
Le projet de tour Danube à Strasbourg, porté par la société Elithis et le Crédit Agricole Alsace Vosges. Photo : Cabinet d'architectes X-TU.

Pour le Crédit Agricole Alsace Vosges, l’aventure de la tour Danube a débuté il y a deux ans, par des échanges entre Roland Ries, maire de Strasbourg, et Thierry Bièvre, président d’Elithis, groupe d’ingénierie figurant parmi les leaders hexagonaux de l’efficacité énergétique.

Au cœur des discussions, un programme « un peu fou » : une tour de logement de près de 50 mètres à énergie positive, une première pour la ville… mais aussi une première mondiale.

Un programme urbain sans précédent

« Vu de notre Caisse régionale, ce projet était captivant à plus d’un titre, souligne Michel Lefrançois, directeur général du Crédit Agricole Alsace Vosges. En premier lieu, il s’inscrit dans un nouveau pan de l’histoire de Strasbourg : le développement de la ville vers l’Est avec la reconquête de l’axe Strasbourg-Kehl et l’exploitation de quelque 250 hectares de friches portuaires. De plus, la tour se veut un laboratoire de la transition énergétique et du mieux vivre… Sur ce plan aussi, le projet fait sens  pour notre Caisse qui place le logement et le développement durable au cœur de ses priorités. »

Une société et trois acteurs, dont le Crédit Agricole Alsace Vosges

Déjà propriétaire des rez-de-chaussée de deux des trois futures tours Black Swan, qui sortiront de terre à quelques mètres de la tour construite par Elithis, la Caisse régionale est désormais l’un des trois acteurs – avec l’État représenté par la Caisse des dépôts au titre des investissements d’avenir et Elithis – de la SAS Ted Invest, qui portera l’investissement de 20,1 millions d’euros nécessaire au chantier et pilotera la gestion de l’immeuble.

« La société se répartit à 46 % chacun entre la Caisse des Dépôts et notre Caisse, Elithis détenant les 8 % restants », précise Michel Lefrançois. 

Une nouvelle urbanité pour Strasbourg

Haute de 16 étages, la tour, dessinée par le cabinet d’architectes parisien X-TU, abritera 63 logements destinés à la location. Sur le plan environnemental, le projet s’articule autour de deux axes : d’une part la sobriété du bâtiment en lui-même (via une conception bioclimatique, 855 m2 de panneaux photovoltaïques et un vitrage polarisant destiné à améliorer les apports solaires) et, d’autre part, la maîtrise de la consommation énergétique des habitants, soutenue par un dispositif de coaching digital intelligent.

Le tout pour des loyers raisonnables et des charges très faibles. « Associée à la dimension participative de la tour – riche en espaces partagés –, cette attention portée à une performance énergétique propose une nouvelle vision de l’urbanité, plus créative et plus solidaire, conclut Michel Lefrançois. Le Crédit Agricole Alsace Vosges est très fier d’être l’acteur de cette belle histoire. »

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.