Nord de France | Thème Développement durable 
Le 05/10/15

Renescure : l'unité de méthanisation officiellement inaugurée 

Opérationnelle depuis septembre 2014, l'unité de méthanisation d'Agri Flandres Energie, à Renescure dans le Nord, n'a été inaugurée qu'en juin dernier, rodage oblige. Elle permet désormais de traiter chaque jour trente tonnes de déchets, pour produire de l'énergie, de la chaleur et de l'engrais organique.

Inauguration-methanisation-Renecsure
L'unité de méthanisation située à Renescure, financée par le Crédit Agricole Nord de France, a été inaugurée en juin dernier.

« Il a fallu cinq ans pour concrétiser notre projet de méthanisation, déplore Jacques Wycaert, directeur général d'Agri Flandres Energie à Renescure et président d'une Caisse locale de Crédit Agricole . Le fait que l'on soit deux associés, de la même famille, nous a aidés à faire face. Et aussi que notre banque, à nos côtés depuis trente ans, nous accompagne sur ce projet.»

Aujourd'hui, 60 % des trente tonnes de « matières » traitées quotidiennement à Renescure sont les effluents des 500 bovins des deux Groupements agricoles d'exploitation en commun (Gaec). Les restes de légumes d'une entreprise agroalimentaire voisine comptent pour 35 % et divers sous-produits pour 5 %. Cette unité de méthanisation, c'est donc d'abord un moyen de se débarrasser des déchets. C'est ensuite un outil pour produire de l'énergie.

Transformer des déchets en énergie

« On travaille en cogénération, précise Jacques Wycaert, c'est-à-dire que le méthane alimente un moteur, qui entraîne une génératrice, qui produit 250 kw/h d'électricité. Celle-ci est revendue à EDF et couvre la consommation, hors chauffage, de 300 foyers. »

Et ce n'est pas tout : la chaleur générée par le moteur est acheminée, sous forme d'eau chaude, vers une autre usine agroalimentaire, un des rares producteurs français de pousses de soja. Elle sert en outre au chauffage des bureaux et à celui du digesteur, l'usine produisant également de l'engrais naturel sans odeurs, le digestat.

Revaloriser l'agriculture

« L'agriculture, c'est notre histoire, notre cœur de métier, insiste Sébastien Lejosne, responsable Agriculture au sein du Crédit Agricole Nord de France. Il est essentiel pour nous d'accompagner de tels projets, qui permettent de revaloriser une profession souvent dénoncée pour son industrialisation et ses effets négatifs sur l'environnement. Et puis la méthanisation transforme “le plomb en or” : élimination des polluants, production d'électricité, de chaleur et d'engrais écologique, ce procédé est bénéfique pour la communauté tout entière. »

La Caisse régionale soutient un autre type d'installations, plus gros et plus coûteux, qui permet d'injecter directement du méthane dans le réseau de GDF. « Près 2 000 foyers sont ainsi approvisionnés en biogaz, qui s'ajoutent aux 3 000 alimentés par EDF. Au total, le Crédit Agricole a financé huit unités, qui représentent 97 % de la puissance installée sur notre territoire. »

A Renescure, la Caisse régionale n'a pas seulement financé le projet, elle en est aussi l'assureur. Prochaine étape ? « Comme prévu, la mise en route d'un deuxième moteur, en septembre permettra de doubler la puissance de l'usine », se réjouit Jacques Wickaert.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.