Alpes Provence | Thème Santé 
Le 02/10/15

Coral Biome : le corail qui guérit 

Et si la lutte contre le cancer se jouait en partie dans les fonds marins ? Tel est le point de départ de Coral Biome, start-up marseillaise qui conjugue activité commerciale et recherche de pointe. Plongée en eaux profondes, en compagnie du Crédit Agricole Alpes Provence.

Coral-Biome
Coral Biome innove dans la recherche contre le cancer en misant sur les coraux. Une innovation soutenue par le Crédit Agricole Alpes Provence.

Pour Coral Biome, tout commence en 2011 sur une idée d’un ingénieur associé à un biologiste marin. L’ambition des deux hommes : créer une ferme aquatique pour la culture de coraux à grande échelle.

Des fermes de coraux, il y en a d’autres dans l’Hexagone, mais Coral Biome se distingue par son modèle inédit. Implantée sur le campus de Luminy à Marseille, l’entreprise mène en effet deux activités de front, associant l’élevage et la vente de coraux d’ornements à la recherche sur les propriétés médicales de ces organismes, les revenus commerciaux servant à financer les travaux de recherche.

La culture de coraux, un projet ambitieux

« Quand j’ai rencontré les créateurs de Coral Biome en 2013, ils souhaitaient solliciter un prêt pour la partie aquariophilie, se souvient Armand Perrin, responsable de l’unité Capital et Innovation au sein du Crédit Agricole Alpes Provence. Mais c’est le volet scientifique qui a retenu notre attention ! »

Dans un premier temps, CAAP Création, la filiale de capital risque spécialisée dans l’amorçage des start-up innovantes, accorde un prêt participatif, rapidement suivi par une entrée au capital de la jeune pousse. « Au total, ces apports se sont montés à 100 000 euros, auxquels se sont ajoutés les 1 000 euros du prix de l’innovation décerné par la Caisse régionale en 2013 », poursuit Armand Perrin.

Des recherches soutenues par le Crédit Agricole Alpes Provence

Deux ans après ce financement, Coral Biome envisage de se concentrer de plus en plus exclusivement sur la recherche, misant sur les molécules cytotoxiques de certains micro-organismes présents dans les récifs coralliens. La start-up a déjà pu déposer un brevet avec l’Institut pour la recherche pour le développement (IRD) portant sur une molécule de la famille des palytoxines extraite d’une sorte d’anémone, qui pourrait se révéler une arme puissante contre certains cancers.

Des essais précliniques sont actuellement en cours à l’institut de recherche en cancérologie Paoli-Calmettes de Marseille, également soutenu par le Crédit Agricole, avant d’éventuels tests sur des modèles animaux et pourquoi pas humains. « Ce premier succès est d’autant plus prometteur que nous savons que les fonds sous-marins regorgent de molécules non explorées. Pour Coral Biome, le terrain de jeu est très vaste et il est sans danger pour la biodiversité puisque tous les coraux étudiés proviennent de la ferme », ajoute Armand Perrin. Mais ces investigations nécessitent des moyens… « C’est pour cela que nous travaillons ensemble sur un projet de levée de fonds qui devrait se concrétiser en 2016. »

Coral Biome ou l'innovation au service de la médecine

Pour CAAP Création et le Crédit Agricole Alpes Provence, cette belle aventure sous-marine n’est pas un phénomène isolé, mais bien une réussite représentative d’une stratégie où l’innovation au service de la médecine occupe une place importante. 

« Récemment, nous avons accompagné plusieurs start-up du secteur qui ont connu des résultats intéressants. C’est le cas de Physio-Assist, qui travaille sur un dispositif médical destiné aux patients atteints de pathologies obstructives comme la mucoviscidose et les bronchites chroniques, ou encore d’AmiKana Biologics, spécialisée dans l’amélioration du ciblage des thérapies face aux phénomènes de résistance », conclut Armand Perrin.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.