Val de France | Thème Emploi 
Le 14/08/15

Wild Code School : le numérique de la seconde chance 

Dans l’Eure-et-Loir, cette école de la seconde chance mise tout sur le développement web et sur des pratiques pédagogiques novatrices. Ce pari audacieux – et réussi – est soutenu activement par le Crédit Agricole Val de France.

wildschool
L’école numérique Wild Code School propose une formation intensive au développement web et mobile doublée d’un accompagnement personnalisé vers l’entrepreneuriat numérique et l’insertion professionnelle © wildcodeschool

Octobre 2014, la Wild Code School ouvre ses portes à La Loupe, chef-lieu de canton d’Eure-et-Loir situé en lisière du parc naturel régional du Perche. Ils sont 28 élèves à faire leur rentrée ce jour-là. Et dans cinq mois, après une formation gratuite aussi intensive qu’immersive, ils seront devenus des pros du code et du développement web, aptes à voler de leurs propres ailes ou à intégrer l’un des 38 000 postes de développeur numérique qui sont à pourvoir chaque année.

Tremplin pour l’insertion

 « Créée dans le sillage de Simplon.co, pionnière des écoles de code, Wild Code School s’inspire librement des Dev’ Bootcamps américains mais avec une orientation sociale qu’ils n’ont pas, explique Anna Stepanoff, fondatrice de la structure. Car notre ambition première est de faire du code un tremplin pour l’insertion. » Tous les apprenants sont en effet bénéficiaires des minima sociaux. Au-delà de ce point commun, les profils sont pour le moins variés : la première promotion de 28 élèves réunissait une boulangère, un maçon, un guitariste, un cuisinier, un historien... des personnes en reconversion professionnelle, comme des décrocheurs ou des porteurs de projets.

Un fort taux de réussite

Face à ce public protéiforme, la pédagogie mise avant tout sur le concret, les élèves travaillant sur de vrais projets de sites et d'applications qu'ils gèrent dans toutes leurs dimensions (programmation, relation client, communication...). Et ça marche ? Le bilan de la première session suggère une réponse positive. En effet, un mois après la fin de leur parcours près des trois-quarts des élèves avaient trouvé un débouché (CDI, CDD, création d'activité ou stage).

La Caisse régionale s’engage

La rencontre entre cette école pas comme les autres et le Crédit Agricole Val de France a eu lieu par l’intermédiaire de la Caisse locale de la Loupe qui avait déjà contribué à l’achat d’une imprimante 3D. La Caisse régionale et Crédit Agricole Solidarité et Développement (CASD) ont décidé de soutenir cette initiative en signant une convention de partenariat qui porte sur le versement d'une subvention de 15 000 € par an pendant trois ans pour l'achat de matériel. Par la suite, la Caisse régionale envisage de proposer des prêts étudiants et des microcrédits à 1 % à l’intention des futurs élèves de l’école.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.