Centre-Est | Thème Développement économique 
Le 22/06/15

Les Brasseries Bocuse reviennent dans le giron familial 

Emblèmes gastronomiques de Lyon, les Brasseries Paul Bocuse redeviennent indépendantes. Jérôme Bocuse, le fils du fondateur Paul Bocuse, ainsi qu’une partie de l’encadrement, viennent de racheter les parts détenues par un fonds d’investissement depuis 2010. L’opération a été en partie financée par le Crédit Agricole Centre-est, associé pour l’occasion à LCL.

estbrasseries-logo
Les Brasseries Bocuse viennent de signer une nouvelle page de leur histoire grâce, notamment, à l'accompagnement du Crédit Agricole Centre-est.Photo Bocuse.

L’ensemble des six établissements Bocuse (quatre brasseries et deux restaurants basés à Lyon) signe une nouvelle page de son histoire. Jérôme Bocuse vient de rentrer au capital de l’entreprise familiale, en rachetant, avec le directeur général Paul-Maurice Morel, les parts détenues depuis 2010 par le fonds d’investissement Naxicap Partners.

« Ce rachat est emblématique. Désormais, le groupe des Brasseries Bocuse redevient indépendant dans sa gestion. Et surtout, une transmission est maintenant clairement assurée par le fils de Paul Bocuse, lui-même un chef de grande expérience puisqu’il dirige le complexe de restauration français au cœur du parc Disney d’Orlando depuis vingt ans », souligne Charles Coutelier, directeur clientèle entreprises Grand Lyon au Crédit Agricole Centre-est.

Bocuse, un client de longue date du Crédit Agricole Centre-est

La Caisse régionale et LCL ont été parties prenantes dans l’opération, intervenant à hauteur respective de 15 % et 10 % du financement du rachat. « C’est pour nous un cap très important franchi dans notre relation avec le groupe de Paul Bocuse. Nous passons du statut de banquier d’exploitation à celui de banquier d’affaires », précise Charles Coutelier.

Réalisant un chiffre d’affaires de 27 millions d’euros, le groupe des Brasseries Bocuse est un client historique du Crédit Agricole, avec qui il est en relation depuis une dizaine d’années. « Nous avons financé plusieurs établissements Bocuse, la brasserie L’Ouest, le restaurant Fond Rose et la chaîne de restauration rapide Ouest Express. Nos relations de confiance nous ont permis d’être informés de la volonté du groupe de rebattre les cartes de l’actionnariat, et ainsi de nous trouver en première ligne de l’opération financière », ajoute Charles Coutelier.

Un groupe qui se développe avec les équipes du Crédit Agricole

Accompagné de Paul-Maurice Morel, nouveau directeur général qui a déjà œuvré au sein du groupe Bocuse comme directeur adjoint du Nord, puis directeur du Sud, Jérôme Bocuse va désormais continuer de développer le groupe nouvellement nommé Pôl Développement.

Un projet de restaurant à l’Hôtel-Dieu, futur complexe culturel et gastronomique en cours de construction dans l’ancien hôpital de Lyon, est à l’étude. La Caisse régionale Centre-est et LCL comptent bien financer l’établissement.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.