Centre-Est
Le 03/02/15

Une cuisine solidaire en Isère 

Que faire de la viande dont la date limite de consommation est proche ? La jeter ? Un restaurateur grenoblois a eu une autre idée, sur le point de voir le jour dans le cadre d’un partenariat avec la Banque alimentaire de l’Isère.

Cuisine-anti-gaspillage-Bernard-Pavy
Le restaurateur Pierre Pavy accueille dans son établissement "Le 5" des personnes en situation de grande précarité. Photo : DR

Depuis 1986, les bénévoles et les salariés de la Banque alimentaire de l’Isère travaillent toute l’année pour collecter des denrées alimentaires et les distribuer aux plus démunis au travers d’un réseau de 83 associations.

« Nous comptons environ 6 000 bénéficiaires par semaine et distribuons 1 400 tonnes de nourriture par an, précise Bernard Perry, président de la structure. 40 % de notre approvisionnement provient des grandes et moyennes surfaces qui mettent à notre disposition des produits frais retirés des linéaires avant la date limite de consommation. Le reste provient de dons des industriels agroalimentaires, de l’Europe, de l’Etat et, bien sûr, des collectes grand public. Le Crédit Agricole Centre-est nous accompagne sur ce dernier point en nous aidant pour la réalisation de supports de communication et en mobilisant collaborateurs et administrateurs pour les grandes campagnes de collecte. »

Pierre Pavy, un restaurateur au grand coeur

Pour la Banque alimentaire iséroise, 2015 sera une année particulièrement importante, avec la mise sur pied d’un projet initié par le restaurateur grenoblois Pierre Pavy. « C’est un acteur très engagé dans le partage, souligne Bernard Perry. Depuis plusieurs années, il accueille une centaine de personnes en grande précarité dans son restaurant « Le 5 » pour un repas de Noël gratuit et, tous les samedis d’octobre à avril, il propose des repas à 1 euro. »

L’idée ? Récupérer de la viande en fin de date de consommation auprès des commerçants et la transformer le jour même en plats cuisinés qui seront mis en portions sous vide en vue de leur distribution par les associations partenaires de la Banque alimentaire. A terme, ce seront 200 kilos de viande qui seront travaillés chaque jour avec 1 200 portions individuelles à la clé.

Le coup de pouce du Crédit Agricole

« Notre projet a reçu un accueil très enthousiaste, se réjouit Bernard Perry. Ainsi, le Conseil général nous a accordé son soutien en mettant à notre disposition la cuisine d’un collège de Seyssins que nous allons réaménager. Nous avons également bénéficié d’un gros coup de pouce de la Fondation Solidarité Mutualiste du Crédit Agricole pour les travaux d’adaptation nécessaires. Enfin, un concert de soutien est prévu le mercredi 15 avril 2015 à Paris, salle Gaveau. »

Rendez-vous ce jour-là ou, au plus tard, à la rentrée de septembre pour les premières distributions de ces plats 100 % solidaires.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.