Anjou-Maine | Thème Animation du territoire 
Le 31/12/14

Saint-Louis, roi de France en Anjou au château d'Angers 

Saint-Louis fête ses 800 ans et sept monuments nationaux célèbrent l’événement à leur manière. Pour le château d’Angers, cet anniversaire « historique » a une saveur particulière... Le Crédit Agricole de l'Anjou et du Maine est mécène de l'exposition prolongée jusqu'au 1er mars 2015.

Expo-ST-LOUIS photos-Conseil-General Jean-Claude-HERMAIZE
L'exposition "Saint-Louis, roi de France en Anjou" est prolongée jusqu'au 1er mars 2015.

Le  25 avril 1214, un petit Louis poussait ses premiers cris dans le château de Poissy. Douze années plus tard, l’enfant était couronné roi de France à l’aube d’un règne de plus de quatre décennies. Le château d’Angers célèbre – comme six autres monuments nationaux – la naissance de Saint-Louis, roi croisé et juste, artisan de l’extension du royaume de France. Depuis le mois d’octobre 2014, le château est ainsi le théâtre d’une exposition intitulée « Saint-Louis, roi de France en Anjou », coproduite par le Centre des monuments nationaux et le conseil général du Maine-et-Loire. Initialement prévue jusqu'au 25 janvier 2015, l'exposition qui rencontre un joli succès, est prolongée jusqu’au 1er mars 2015, Au menu : un parcours artistique composé d’œuvres du XIIIe siècle, pour beaucoup inédites, et une section centrée sur la vie et l’héritage du grand roi.

Un partenariat qui a du sens

« Pour le château d’Angers, cette exposition est un double événement puisque c’est aussi l’occasion de faire découvrir au public le logis royal depuis sa rénovation, précise Charlotte Duedal, chargée de communication au Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine. Nous sommes mécènes de l’exposition et, à ce titre, nous avons pu proposer une visite privée à certains de nos clients. » Pour la Caisse, le parrainage de ce type de rendez-vous culturel est une première, « mais c’était un choix logique, poursuit Charlotte Duedal. En effet, le château est un « moteur » touristique très important pour la région et, il était donc naturel que nous participions à son rayonnement… C’était aussi un joli clin d’œil à l’opération de mécénat menée il y a cinq ans avec la Fondation Crédit Agricole - Pays de France. »

100 000 € pour sauver le Logis Royal

Le 10 janvier 2009, un incendie avait en effet ravagé le Logis Royal du château, joyau de l’architecture Renaissance des ducs d’Anjou et du bon roi René (15e siècle) niché au cœur de la forteresse du 13e siècle édifiée par Blanche de Castille. « A l’époque, nous avions répondu très vite à l’appel du Centre des monuments nationaux, ajoute Noëlle Dautzenberg, déléguée générale de la Fondation Crédit Agricole - Pays de France. Cette initiative s’inscrit pleinement dans notre stratégie qui vise notamment à soutenir la sauvegarde du patrimoine historique et culturel dans la mesure où il contribue au dynamisme des territoires. Or, le château d’Angers est l’un des monuments les plus visités de France hors de Paris ! Notre apport s’est élevé à 100 000 €, ce qui fait du Crédit Agricole le plus grand mécène privé pour le sauvetage du Logis Royal. Je tiens à signaler que les travaux ont permis d’aller plus loin qu’une simple réparation. En effet, le chantier a été l’occasion d’une mise aux normes du Logis qui a ainsi pu être ouvert au public, avec des créations d’emploi à la clé ! »

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.