Fondation Pays de France | Thème Animation du territoire 
Le 29/12/14

« Le patrimoine est une chance pour l’économie locale » 

Depuis trente-cinq ans, la Fondation du Crédit Agricole - Pays de France accompagne les Caisses régionales dans leurs actions de mécénat, contribuant ainsi à développer l’attractivité et la vitalité des territoires. Explications, par Yves Barsalou, ancien président de la Fédération nationale du Crédit Agricole, de la Caisse nationale du Crédit Agricole et président du Conseil d’administration de la Fondation.

maxpouic somme-Bisquine-Cancale
La bisquine de Cancale (Ille-et-Vilaine) de maxpouic, dans la catégorie "Internautes sur Instagram", fait partie des lauréats du concours photo 2014, organisé dans le cadre des trente-cinq ans de la Fondation du Crédit Agricole - Pays de France.

Pourquoi avoir créé cette fondation et quel est son but ?

En 1979, quand le Crédit Agricole a décidé de créer une fondation d’entreprise, c’était une décision plutôt pionnière ! Mais nous étions convaincus qu’il fallait aller au-delà de notre mission originelle en investissant dans la préservation et le développement du patrimoine. Ce faisant, nous ne sortions pas de notre territoire de légitimité, au contraire ! Nous pensions que le patrimoine était une chance pour l’économie locale au même titre que le tissu d’entreprises et d’artisans… Ce qui était novateur aussi, c’était notre lecture du patrimoine. A l’époque, la notion était surtout réservée aux bâtiments prestigieux, Châteaux de la Loire et consorts… A la Fondation, nous avions une vision beaucoup plus large : les églises, les habitations les plus humbles, les sites naturels… Tout ce qui a contribué à forger notre histoire et la richesse de notre pays relève du patrimoine.

Pouvez-vous expliquer en quelques mots le fonctionnement de la Fondation ?

La structure de la Fondation est des plus légères puisqu’elle est animée au quotidien par une déléguée générale et pilotée par un conseil d’administration – que je préside – dont tous les membres sont bénévoles. Le conseil d’administration réunit les représentants les plus éminents de la Fédération nationale du Crédit Agricole et de Crédit Agricole SA ainsi que des personnes qualifiées qui nous apportent leur regard et leurs expertises lors du choix des dossiers. Parmi eux se trouvent notamment Bernard Pivot, le journaliste Jean Boissonat, l’historien Jean Tulard… L’organisation avec les Caisses régionales est très simple : ce sont elles qui nous soumettent les dossiers qu’elles veulent soutenir et si nous décidons d’accompagner le projet, nous apportons une somme équivalente à la subvention prévue par la Caisse.

Quels sont, parmi les projets soutenus, celui ou ceux qui l’ont le plus marqué ?

En trente-cinq ans, nous avons soutenus plus de 1100 projets alors il est un peu difficile de n’en choisir que quelques-uns ! Ceci-dit, je garde bien sûr en tête notre premier « bébé », la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon dans le Gard. En 1979, nous l’avions aidé à créer le centre de documentation et d'exposition sur l'art des jardins méditerranéens et nous nous sommes ensuite retrouvés deux fois, pour la rénovation des jardins et, en 2013, pour l’édition d’un ouvrage. Parmi mes coups de cœurs, je citerai aussi la renaissance du Collège des Bernardins, la réhabilitation du buron de Puech de Los Egos dans l’Aveyron ou encore, la restauration des bornes militaires de la Via Domitia dans la région de Narbonne.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.