Languedoc | Thème Développement durable 
Le 15/12/14

Le Crédit Agricole du Languedoc mobilise 50 000 euros pour le Canal du Midi 

Inauguré sous Louis XIV, reconnu comme joyau et classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Canal du Midi se meurt. La cause ? Les milliers d'arbres malades qui le bordent et qui devront être abattus. La Caisse régionale et les Caisses locales du Languedoc offrent 50 000 euros pour en planter de nouveaux.

Canal-Midi-Arbre-Canal-Croi
Le Canal du Midi est bordé par 42 000 platanes. Crédit photo : © 2014 Thinkstock

« Ce chèque concrétise la mobilisation de notre Caisse régionale, banque des territoires et premier établissement privé du Languedoc », rappelle Eric Régnier, secrétaire général de la Caisse régionale du Languedoc. En novembre 2014, la Caisse régionale a versé 50 000 euros à Voix navigables de France, gestionnaire du Canal du Midi grâce à la mobilisation des Caisses locales et du fonds mutualiste de la Caisse régionale du Languedoc. Celle-ci est, en effet, le premier donateur du Club des mécènes, créé par Voies navigables de France pour recueillir les dons. Tous les ans, une action mutualiste est choisie par les Caisses locales. Cette année, la replantation des arbres le long du Canal du Midi a été retenue par les administrateurs. Cette opération a été relayée dans les Caisses locales et par la Caisse régionale. Lors des assemblées générales de Caisses locales, une tombola a permis à 200 sociétaires de partir en croisière sur le canal. Une exposition photo a également été organisée dans les quatre sites administratifs. « Sur le site de Montpellier, nous avons aussi planté un micocoulier, témoignage de cette opération », ajoute Eric Régnier.

Patrimoine et tourisme

Inauguré sous Louis XIV en 1681, le Canal du Midi relie à l'origine Agde à Toulouse. Rythmé par 126 ponts, 55 aqueducs, 7 ponts-canaux et 6 barrages, le canal attire chaque année 1,5 million de touristes. Il est bordé par 42 000 platanes qui lui confèrent un charme incomparable. Un charme reconnu par l'Unesco, qui a inscrit le Canal au registre du patrimoine mondial en 1996. Malheureusement, ces arbres sont victimes du chancre coloré, importé lors de la Seconde Guerre mondiale par le bois des caisses de l'armée américaine. Aucun remède n'existe et tous devront être abattus : 8 000 l'ont déjà été, 2 000 ont été replantés. Pour Eric Régnier, « Un dossier complémentaire est à l’étude pour solliciter le soutien de la Fondation du Crédit Agricole - Pays de France ». Environ 200 millions d'euros seront en effet nécessaires, au cours des vingt prochaines années, pour remplacer tous les arbres.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.