Crédit Agricole | Thème Agriculture 
Le 10/12/14

Un prêt à l'amélioration génétique pour les Limousines 

Les éleveurs de vaches Limousines du Centre Ouest et du Centre France bénéficient d'un nouveau type de prêt mis en place par le Crédit Agricole : le « prêt génétique ». Ils peuvent désormais acheter pour la reproduction, un taureau de race certifié, sans déstabiliser leurs finances.

pret-genetique
Acquérir un reproducteur d'origine certifiée est désormais considéré comme un investissement. Crédit photo : Philippe Pécher / FLS.

Une bouffée d'oxygène pour les éleveurs. Sous l'impulsion de France Limousin Sélection, les Caisses de Crédit Agricole Centre Ouest et Centre France ont mis au point un nouveau prêt dédié à « l'amélioration génétique ». Ouvert à la race limousine, il permet à un éleveur d'acheter un taureau sans amputer sa trésorerie. Acquérir un reproducteur d'origine certifiée – c'est-à-dire à bon potentiel génétique – est désormais considéré comme un investissement et non plus comme une charge financière. « C'est un gage pour les bénéfices de demain », insiste Bernard Roux, le président de France Limousin Sélection, organisme de sélection de la race Limousine. L'idée de ce « prêt génétique » a germé dans son esprit à partir d'un constat. « Vous pouvez acheter des machines de 100 ou 150 000 euros sans avancer un centime. En revanche, quand il s'agit d'acheter un reproducteur, on doit payer cash pour une somme bien moindre, mais qui pèse. »

Des élevages tirés vers le haut

Depuis le 23 octobre, le prêt génétique est donc une réalité. Guy Faurie, responsable des relations avec l’agriculture de la Caisse régionale Centre Ouest, en résume le principe. « L'éleveur achète un taureau certifié. Il se rend ensuite à son agence du Crédit Agricole avec le certificat génétique de l'animal, ainsi que la facture. Un prêt à un taux de moins de 2 % lui est consenti. Et, selon le prix de l'animal, le remboursement est étalé entre trois et cinq ans. » Parmi les premiers bénéficiaires du prêt génétique, Bernard Roux qui est aussi éleveur en Corrèze, confie qu'au-delà de la seule dimension comptable, c'est en définitive la qualité des élevages qui est tirée vers le haut. Il remarque, par ailleurs, la simplicité du mécanisme. « Nous avons contacté notre agence bancaire la semaine dernière. Notre interlocutrice était parfaitement au courant des formalités qui ont été faites sans problème.» Ce système ne demande plus qu'à s'étendre au-delà des terroirs du Centre Ouest et du Centre France. Et, pourquoi pas, à d'autres races d'élevage...

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.