Nord de France | Thème Agriculture 
Le 22/10/14

Prospérité fermière - Ingredia part à la conquête de l’Ouest 

Coopérative spécialisée dans la transformation du lait en Nord - Pas-de-Calais, Prospérité fermière - Ingredia exporte son savoir-faire aux États-Unis. Accompagnée historiquement par la Caisse de Crédit Agricole Nord de France, elle a passé un partenariat avec Cayuga, groupement de fermiers de la région de New York.

Entreprise laitière Ingredia
Prospérité Fermière - Ingredia. Photo DR.

Avec 1 800 éleveurs laitiers, 400 millions de litres de lait collectés par an, 450 employés dont une quarantaine travaillant à la recherche au sein de l’usine de transformation basée à Saint-Pol-sur-Ternoise, et plusieurs bureaux de commercialisation à l’étranger, la coopérative Prospérité fermière – Ingredia a généré 414 millions de chiffre d’affaires en 2013. « C’est un modèle unique dans le monde des coopératives laitières du Nord - Pas-de-Calais. C’est une entreprise rentable, dynamique, qui possède un savoir-faire exceptionnel lié au cracking du lait, c'est-à-dire l’extraction et là a valorisation des différents composants du lait à destination de clients du secteur de l’agro-alimentaire et de la nutrition-santé », explique Laurent Pringault, banquier conseil industries agroalimentaires Crédit Agricole Nord de France, qui soutient la coopérative dans son développement depuis 1951.

Un premier partenariat avec l'Australie

Figurant parmi les leaders européens sur son secteur, Prospérité fermière – Ingredia exporte désormais son expertise aux États-Unis. Cette aventure peu commune a débuté en 2012. « Nous avons été approchés par un groupement d’éleveurs des environs de New York, d’une taille proche de la nôtre, qui souhaitait apporter plus de valeur à leur lait. Ils nous ont demandé de les accompagner dans leur projet industriel et dans la commercialisation des composés du lait issus de leur usine », raconte Sandrine Delory, directeur financier de Prospérité fermière - Ingredia. En fonctionnement depuis cet été, le site industriel de Cayuga (État de New York) est le deuxième partenariat international passé par l’entreprise française, après celui avec la coopérative fermière australienne Tatura, au début des années 2000. Et de nouveaux partenariats pourraient bien voir le jour… Sandrine Delory précise : « Dans ce type de dossiers, nous privilégions avant tout une vision commune de long terme et de stabilité, valeurs fortes que nous partageons avec le Crédit Agricole. »

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.