Brie Picardie | Thème Développement économique 
Le 19/09/14

Le Crédit Agricole Brie Picardie aide les jeunes pousses à éclore 

Le Crédit Agricole Brie Picardie et l'Institut polytechnique LaSalle se sont associés pour créer Beauvais Technova, un fonds d'amorçage. Son but ? Favoriser la création d'entreprises innovantes sur le territoire.

LaSalle Beauvais Technova
L'institut polytechnique LaSalle à Beauvais.

« Notre objectif, avec Beauvais Technova, est de repérer les projets les plus innovants et viables financièrement, puis de les aider à se concrétiser », résume Christophe Griffart, en charge de la banque d'affaires au sein du Crédit Agricole Brie Picardie. Créé fin 2013, Beauvais Technova se focalise sur la valorisation de la biomasse, l’alimentation-santé et la gestion des ressources en eau, domaines de prédilection de l'Institut polytechnique LaSalle, son cofondateur. La société dispose d'un budget de 600 000 euros, apporté à parts égales par les deux partenaires, de quoi aider une dizaine d'entreprises au cours des deux prochaines années. « Il n'est pas question de nous substituer aux créateurs. Nous leur donnons un coup de pouce, c'est ensuite à eux de jouer leur rôle de chef d'entreprise », insiste Christophe Griffart. Il n'est pas davantage question de « pousser » des projets fragiles. « Nous avons déjà étudié un premier dossier qui ne nous a malheureusement pas convaincus ; le comité d'investissement a préféré ne pas l'accompagner en l'état », regrette Christophe Griffart.

Accompagner les nouveaux champions

Et si l'on se réfère au passé, Beauvais Technova est promis à un bel avenir, car de vrais champions capables de dynamiser le territoire et de créer des emplois ont émergé de l’institut LaSalle. Un exemple ? « Isagri bien sûr ! Une entreprise créée par des enseignants de l’école à la fin des années 1980, aujourd'hui leader européen de l'informatique pour l'agriculture, la viticulture et la profession comptable. Elle emploie plus de 1 300 personnes, dont un millier à Beauvais », souligne Christophe Griffart. Outre Beauvais Technova, la Caisse régionale est également partie prenante de deux réussites picardes de la chimie verte : Improve, la première plateforme européenne vouée à la valorisation des protéines végétales ; et Pivert (Picardie innovations végétales, enseignements et recherches technologiques), un institut qui se consacre au végétal et à la chimie.

Souhaitons à Beauvais Technova le même succès. Pour l'heure, il convient déjà de sélectionner et de financer un premier projet.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.