Thème Emploi 
Le 06/05/14

« Chercher la valeur là où elle se trouve » 

Professeur de stratégie à EM Lyon et directeur de l'Institut français de gouvernement des entreprises, Pierre-Yves Gomez a récemment publié un ouvrage intitulé Le travail invisible, enquête sur une disparition. Pour lui, il est urgent de s’intéresser de nouveau à la réalité du travail pour retrouver la voie de la création de valeur.

Pierre-Yves Gomez, Professeur de stratégie à EMLYON et directeur de l'Institut français de gouvernement des entreprises.
Pierre-Yves Gomez, Professeur de stratégie à EMLYON et directeur de l'Institut français de gouvernement des entreprises

A l’heure où l’on parle surtout des performances financières des entreprises, pourquoi s’intéresser spécifiquement au travail ?

Parce que sans travail il n’y a pas d’économie ! C’est une donnée fondamentale, le B-A BA de l’économie, mais depuis trente ans la plupart des acteurs ont eu une fâcheuse tendance à l’oublier. On parle beaucoup de rentabilité, d’organisation, d’innovation… mais le travail semble avoir quasiment disparu des préoccupations des décideurs qui ne prennent plus le temps de s’y intéresser. 

Mais, en cette période de crise, n’y a-t-il pas des sujets plus prioritaires que le travail ?

Je suis convaincu qu’il y a un lien entre la « disparition du travail » et la détérioration de l’économie, et donc la crise. Les errements de la finance ont été trop souvent désignés comme responsables de la situation actuelle alors même que c’est toute la relation des entreprises avec le travail qui s’est détériorée par la « financiarisation » de l’entreprise. Et je suis aussi convaincu que, pour améliorer la situation, il faut aller chercher la valeur là où elle se trouve, c’est-à-dire au niveau du travail. Il faudrait que les entreprises réapprennent à observer le travail de très près, sa réalité concrète, pour construire ensuite les fonctionnements et l’organisation qui vont autour, en faisant la synthèse avec les objectifs qu’elles se sont fixés et l’environnement dans lequel elles évoluent.

Quel peut-être le rôle du manager dans le schéma que vous proposez ?

Manager, ça vient d’un vieux mot qui veut dire conduire. Mais en réalité beaucoup de managers sont tellement accaparés par les missions de contrôle et de reporting qu’on leur a infligées qu’ils ne sont pas réellement à-même d’être des conducteurs ni même d’être présents de manière constructive auprès de leurs équipes ! Leur propre travail s’est détérioré à tel point qu’ils sont aujourd’hui incapables de suivre la réalité du travail de leur collaborateurs. Aujourd’hui, il est urgent de permettre aux managers de se concentrer sur la vraie création de valeur, en leur libérant du temps pour qu’ils puissent s’ancrer au plus près du travail et jouer le rôle qui devrait être le leur : porter du sens, aider, faciliter, valoriser… Bref, manager.

 Pierre-Yves Gomez, Le travail invisible. Enquête sur une disparition, François Bourin Éditeur, 2013, 252 p.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.